Engagée depuis le 1er janvier 2015 à ce que ses chalutiers ne pêchent plus en eaux profondes (en dessous de 800 mètres), la Scapêche innove pour développer une pêche plus sélective Agromousquetaires est en pointe sur la filière Mer avec la Scapêche, premier armateur de pêche fraîche en France avec quelques 23 navires pour 16 000 tonnes de poissons débarqués en 2014, approvisionnant 60 % des rayons poissonnerie d’Intermarché.

Héliotrope Scapêche

Engagée depuis le 1er janvier 2015 à ce que ses chalutiers ne pêchent plus en eaux profondes (en dessous de 800 mètres), la Scapêche innove pour développer une pêche plus sélective et promeut la pêche à la palangre automatisée.

La transformation de l’« Héliotrope », l’un de ses 23 navires en palangrier automatisé, a représenté un investissement de 2 millions d’euros. Ce bateau , d’une envergure de 33,80 mètres, mouille dans le port de Boulogne-sur-mer. Cette transformation a représenté un vrai challenge au niveau technique. En raison d’incidents liés à son moteur, le navire avait du renoncer à reprendre la mer  en 2011. Le bateau est alors resté à quai à Lorient plusieurs mois avant de démarrer sa mue en palangrier. Après trois ans de travaux, l’Héliotrope a repris le chemin du large sous sa nouvelle forme avec une ambition toujours intacte.
C’est la première fois en France qu’un bateau de cette taille est transformé en palangrier automatique.

La Palangre:
Nouvelle ligne des Mousquetaires

La pêche à la palangre, préconisée par la Commission européenne, a pour spécificité de se pratiquer avec des lignes garnies d’hameçons, les palangres, permettant de remettre à l’eau les poissons hors taille et/ou hors quotas. Cette technique de pêche, très utilisée en Norvège, permet aux bateaux de pêcher dans les grands fonds et tend à remplacer de plus en plus le chalutage.  Une palangre peut mesurer jusqu’à 100 km et peut s’équiper d’une balise GPS pour optimiser la localisation et la pêche. Le mât de lancer des palangres est positionné à la proue avec un procédé mécanique ou hydraulique de « vire-ligne » et les lignes sont placées sur la poupe. La Scapêche pratique également cette pêche avec l’exploitation du palangrier Ile de la Réunion. La transformation de l’Héliotrope s’inscrit  dans l’engagement des Mousquetaires pour une pêche durable et responsable.

Partagez cet article : Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookPin on PinterestPrint this pageEmail this to someone

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer l’audience de ce site et vous proposer des contenus, services et publicités adaptés à vos centres d’intérêts.
En savoir plus