Vendredi 27 mai à la chambre d’Agriculture de Beauvais, 18 Intermarché de l’Oise dans les Hauts de France, en collaboration avec la SVA Jean Rozé, ont officialisé leur engagement avec ELVEA 60, en signant le contrat de partenariat « Prestige Viandes Picardes – Intermarché ».

Initié par Bertrand Vigouroux, chef d’entreprise de l’Intermarché de Nanteuil-le-Haudouin (60), ce partenariat durable s’inscrit dans une démarche vertueuse de développement économique. Il  permet de répondre aux attentes d’une clientèle de plus en plus soucieuse de l’origine et des conditions d’élevage du bœuf qu’elle consomme. Si les Intermarché travaillent déjà ponctuellement avec des éleveurs locaux, cette contractualisation à l’échelle du département, permet de sécuriser l’approvisionnement de tous les rayons boucherie avec une offre de proximité. Pour l’association ELVEA 60, ce contrat offre un nouveau débouché aux exploitations de ses éleveurs en termes de volume mais également de prix, puisque qu’Intermarché s’engage à acheter le kilo de viande 30 centimes de plus que le prix fixé au cadran national. Sur une année, 250 bovins élevés dans l’Oise se retrouveront sur les étals des Intermarché du département.

250 bovins par an

Parmi les leviers actionnés par le rapprochement d’Intermarché avec les éleveurs bovins de l’Oise, figurent la compression des charges et la mutualisation des coûts de logistique et de communication. La Société Vitréenne d’Abattage, SVA Jean Rozé, filiale d’Agromousquetaires, le pôle agroalimentaire des Mousquetaires, est en charge du transport des animaux en vif, de l’abattage et de la livraison des carcasses dans les points de vente. Forte de son expertise et avec un haut niveau d’exigence sanitaire, la SVA garantit le respect du bien-être animal de sa prise en charge jusqu’à l’abattage. En collaboration avec les éleveurs, elle est en mesure d’adapter l’offre aux besoins précis exprimés par chaque Intermarché : vente à la coupe ou en libre service, race, conformation, quantité, etc.

Informer les consommateurs

Pour informer au mieux les consommateurs, les idées communes ont été concentrées autour d’une charte graphique spécifique sur des affiches, des autocollants sur les barquettes ou encore des piques-prix : « Les éleveurs de l’Oise vous recommandent la qualité de la viande Intermarché ».

Cette initiative est née bien avant la crise agricole, de la volonté de quelques Hommes unis par des valeurs communes. Tous comme les éleveurs de l’Oise, Les Mousquetaires sont des chefs d’entreprise, eux-mêmes à la tête de PME. Ils partagent avec leurs partenaires un même esprit d’entreprendre, un même souci d’indépendance et affrontent les défis économiques et sociaux avec le même courage et la même détermination.

Le président d’ELVEA 60 Francis Camus et le Mousquetaire Bertrand Vigouroux ont signé leur engagement mutuel à la chambre d’agriculture de l’Oise sous l’œil du président  Jean-Luc Poulain et des nombreux participants au projet.

Partagez cet article : Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookPin on PinterestPrint this pageEmail this to someone

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer l’audience de ce site et vous proposer des contenus, services et publicités adaptés à vos centres d’intérêts.
En savoir plus