Avec 14,7% de PDM (+0.4), Intermarché affiche la meilleure progression du secteur en 2018, avec de belles performances pour tous ses formats.

Après le vote de la Loi Alimentation et dans l’attente des ordonnances, l’enseigne au modèle unique de « Producteurs & Commerçants » annonce ses performances, fait le point sur ses chantiers et réaffirme ses positions pour une juste redistribution de la valeur au monde agricole et en faveur du pouvoir d’achat des consommateurs.

Conférence de presse Intermarché

« Notre volonté a été, et est toujours, de ne pas perdre de vue la visée des États Généraux de l’Alimentation, qui est de mieux rémunérer l’agriculture française. Notre position s’est voulue, d’emblée, prudente, mesurée et médiane en souhaitant que la hausse du SRP soit réservée aux seuls produits alimentaires à forte composante agricole. Nous aurons des postures différenciées : d’un côté, les produits agricoles et à forte composante agricole – et de l’autre les produits non agricoles ; d’un côté les PME – et de l’autre les grands fournisseurs. Et nous demeurerons pleinement fidèles à notre vocation qui est de de rendre accessible le « mieux manger » à tous les consommateurs. Mais nous continuons de nous interroger sur la redistribution effective de la valeur aux agriculteurs, puisque le « ruissellement » ne peut avoir de réalité en dehors de la responsabilité de chaque maillon de la chaîne », déclare Thierry Cotillard, Président d’Intermarché.

 

Cliquez-ici pour consulter le communiqué de presse

Partagez cet article : Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookPin on PinterestPrint this pageEmail this to someone

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer l’audience de ce site et vous proposer des contenus, services et publicités adaptés à vos centres d’intérêts.
En savoir plus