Laurent Verdier est né à Bergerac. Pourtant il a toujours été et restera à jamais Briviste de cœur.

Laurent Verdier est né à Bergerac. Pourtant il a toujours été et restera à jamais Briviste de cœur.

« J’ai été séduit par le fonctionnement des Mousquetaires et leurs forces »

« J’ai grandi à Brive, cette ville qui vit au rythme du rugby. Pendant de longues années, en parallèle de mes études de prothésiste dentaire, j’ai joué comme demi de mêlée pour le CA Brive, le club de rugby de la ville. J’ai joué jusqu’au niveau espoir mais je n’avais pas le niveau pour passer professionnel. À l’époque, le sponsor principal du CAB était le Comptoir des Marchandises (NDRL : ancien nom de Netto) de Brive et l’adhérent m’a alors proposé un poste de responsable magasin. J’ai fait un essai et le métier m’a tout de suite plu. J’ai été séduit par le fonctionnement des Mousquetaires et leurs forces. J’ai compris très vite que j’allais faire carrière au sein du Groupement”, explique Laurent Verdier.

À partir de 1998, l’homme va alors toucher à tous les métiers en point de vente.

Puis en 2002, avec sa femme Marina, responsable de rayon dans un Intermarché, ils concrétisent leur projet Mousquetaires en passant l’agrément.

Pendant cinq ans, le jeune couple accompagne alors le développement de plusieurs points de vente Netto. En 2008, on leur propose de reprendre le point de vente de Malemort, en banlieue de Brive. Le couple accepte.

« Nous sommes heureux de gérer ce point de vente »

“La reprise a été relativement simple. Nous avons été bien accompagnés. En 2010, nous avons agrandi notre point de vente. Cela nous a permis de totalement réimplanter le magasin. Aujourd’hui, nous continuons à nous investir beaucoup et cela se traduit dans les chiffres puisque nous avons enregistré 5,4 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel. Nous sommes heureux de gérer ce point de vente, aussi proche de notre ville, de notre famille et de nos amis. En 2014, nous avons profité de cette dynamique pour reprendre le Netto de Tulle. Là aussi, nous sommes très confiants en l’avenir. »

C’est peu après la reprise de son premier Netto que Laurent Verdier s’engage dans la direction de différentes structures du Groupement.

D’abord pour la logistique, puis au pôle gestion. Depuis deux ans, il est responsable d’enseigne Netto, pour la région Centre-Ouest.

laurent-verdier-temoignage-netto

« Notre enseigne est attractive »

“ Notre enseigne est attractive. Cela se ressent aussi au niveau des entrepreneurs. Nous l’avons vu lors de Franchise Expo à Paris. Cette dynamique est vraiment positive pour l’avenir de l’enseigne.”

En parallèle de ses activités professionnelles, Laurent Verdier, père d’un jeune Théo âgé de 6 ans, est aussi engagé dans le milieu associatif.

“Je suis membre d’une association qui contribue à la recherche contre le cancer. Depuis deux ans, je participe à de nombreux événements lors des matchs du CAB en Top 14. C’est un combat qui me tient aussi très à cœur.”

.

Partagez cet article : Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookPin on PinterestPrint this pageEmail this to someone

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer l’audience de ce site et vous proposer des contenus, services et publicités adaptés à vos centres d’intérêts.
En savoir plus