La démarche développement durable des Mousquetaires s'appuie sur quatre piliers stratégiques : construire une relation forte avec leurs clients, réduire leur empreinte environnementale, porter une attention constante à leurs collaborateurs et s'impliquer dans la co-construction durable de leurs territoires.

Les Mousquetaires ont depuis longtemps développé une forte sensibilité aux enjeux du développement durable. Ils n’ont ainsi pas attendu l’accord de Paris, lors de la COP21, pour réduire l’impact de leurs activités, en témoigne leur label « Enseigne Responsable ». La réduction des déchets, la lutte contre le gaspillage alimentaire et la réduction des consommations d’énergie sont autant d’engagements déclinés de façon très concrète autour d’objectifs chiffrés. Des objectifs inscrits noir sur blanc dans le dernier rapport développement durable des Mousquetaires. Quelques données pour illustrer ces engagements : les Mousquetaires ambitionnent de réduire de 30 % leur consommation d’énergie d’ici 2020, une ancienne sucrerie à Abbeville est en cours de reconversion en éco-quartier et 126 000 tonnes de carton sont collectées et valorisées chaque année. « Le développement durable est dans nos gènes et dans nos valeurs fondatrices », rappelle Jean-Marc L’Huillier, président de la Direction du développement durable du Groupement des Mousquetaires.

Construire une relation forte avec les clients

Les consommateurs sont de plus en plus demandeurs de produits plus responsables. Dans cette optique, le plan « Pêche-durable » adopté en mars 2016 prévoit la fin progressive de la pêche en eaux profondes d’ici 2025. Grâce à leur statut unique de producteur-commerçant, les Mousquetaires s’assurent de la sécurisation des approvisionnements, de l’origine des matières premières, de la traçabilité totale et de la qualité des produits. Un étiquetage plus clair et des actions pédagogiques apportent toutes les garanties nécessaires aux consommateurs.

Réduire l’empreinte environnementale

Les Mousquetaires ont initié de nombreuses actions pour réduire leur empreinte environnementale, notamment au travers de leur logistique, mais également au niveau de chaque point de vente pour maîtriser son empreinte carbone, la gestion de ses déchets, en particulier en luttant contre le gaspillage alimentaire.

Porter une attention constante aux collaborateurs

« Il n’y a pas de performance économique durable sans performance sociale », insiste Jean-Marc L’Huillier. Les collaborateurs doivent donc se sentir bien dans leur environnement de travail, avoir de réelles opportunités d’évolution, partager les valeurs du Groupement et être formés et préparés aux métiers de demain.

S’impliquer dans la co-contruction des territoires

Partout où ils sont implantés, les Mousquetaires participent au développement socio-économique de leur région, notamment au travers de partenariats équitables et durables avec les producteurs locaux. Ils se traduisent par exemple avec la signature de la Charte laitière des valeurs qui assurent un partage équitable avec les producteurs, des risques de volatilité des prix du lait, tout en respectant les règles de libre concurrence de l’Union européenne. En pleine crise de production porcine, Agromousquetaires garantit aux éleveurs des prix plus justes, sur cinq ans.

Découvrez nos engagements et nos actions dans notre rapport développement durable.

Capture

Partagez cet article : Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookPin on PinterestPrint this pageEmail this to someone

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer l’audience de ce site et vous proposer des contenus, services et publicités adaptés à vos centres d’intérêts.
En savoir plus