Des programmes mixtes qui offrent des nouveaux cœurs de ville pour Abbeville et Marseille

Abbeville

En 2007, le numéro 1 français du sucre Tereos a décidé de fermer son site d’Abbeville (80), libérant ainsi 10ha de terrain aux portes du centre-ville.
Alors que le développement commercial de cette cité picarde s’était essentiellement orienté vers le Nord, ou Intermarché était déjà implanté depuis plus de 30 ans,
la ville a souhaité rééquilibrer son offre.

IMMO Mousquetaires s’est alors présenté comme promoteur et aménageur global de l’ensemble du site en proposant un programme mixte comprenant naturellement une dimension commerciale, mais aussi 17 500 m2 de logements (250 appartements), 2 500 m2 d’activités tertiaires, un hôtel, 1 500 m2 de restauration et 3 700 m2 de loisirs, dont la création était ardemment voulue par les Abbevillois.

Un cinéma de 9 salles, un bowling, un fitness, un billard et un karting prendront ainsi place
aux côtés d’un Intermarché de 4 500 m2, d’un Bricomarché de 3 500 m2, d’un centre auto Roady et d’un Poivre Rouge.

Avec ce nouveau programme équilibré, IMMO Mousquetaires a prouvé sa capacité à répondre aux attentes des élus locaux : ne pas donner une dimension commerciale trop écrasante au projet et éviter de verser dans un pastiche de l’architecture industrielle picarde.

Abbeville

Saint Loup Marseille

Tous les Marseillais savent bien que leur ville est en réalité un tissu de 110 villages qui ont plus ou moins su garder leur âme et leur clocher. Le village de Saint-Loup conserve ainsi la mémoire de la famille Pagnol, qui y vécut à l’ombre d’une église du XIe siècle.

Une partie de l’âme de Saint-Loup s’est pourtant dissoute dans le creusement de l’autoroute et de la voie ferrée qui la traversent : c’est aujourd’hui l’un des seuls villages de Marseille sans véritable centre de vie et sans le moindre marché.

Le projet conçu par IMMO Mousquetaires en partenariat avec les élus locaux vise précisément à recréer une centralité, avec un programme mixte mêlant commerce et logement.

La conception des 270 logements, en deux tranches a été confiée au promoteur Kaufman & Broad. Quant aux 5 000 m2 de pieds d’immeubles, ils accueilleront dès 2017
un Intermarché de 2 000 m2 et une galerie de 3 000 m2, composée de deux moyennes surfaces et 10 à 15 boutiques.

Enfin, une nouvelle place de 4 000 m2 et de nombreux espaces verts (représentant 35 % de l’emprise foncière) seront également créés dans ce quartier qui en manque cruellement.

Saint Loup

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer l’audience de ce site et vous proposer des contenus, services et publicités adaptés à vos centres d’intérêts.
En savoir plus