Intermarché atteint la 1ère place dans le cœur des Français

Intermarché atteint la 1ère place dans le cœur des Français

Intermarché sur le podium

Chaque trimestre, La Matrice réalise un baromètre Posternak-Ifop qui permet de suivre l’image des grandes entreprises françaises. Dotée d’outils spécifiques, elle scrute, entre autres, également le secteur de la grande distribution. L’objectif de ce classement est de les aider à se positionner en termes de marketing et de stratégie de communication.

Ce baromètre est en quelque sorte le miroir de l’image que renvoient les entreprises françaises.

En se hissant à la 1ère place du classement ex-aequo avec Michelin, Intermarché redevient, après 8 ans d’absence de toute entreprise du secteur de la grande distribution, la 1ère entreprise préférée des Français.

Information Coronavirus

Information Coronavirus

Coronavirus : gardez la bonne distance !

Afin de limiter la propagation du Coronavirus et préserver la santé de chacun, le respect d’une distance au minimum d’un mètre avec les personnes qui nous entourent est essentielle.

4 questions à Stéphane Zorilla, chef d’entreprise Brico Cash

4 questions à Stéphane Zorilla, chef d’entreprise Brico Cash


L’enseigne Brico Cash se développe, et voit l’ouverture d’un 37e point de vente à Pollestres (66), au sud de Perpignan. Pour l’occasion, nous avons échangé avec Stéphane Zorilla, chef d’entreprise indépendant Mousquetaire porteur du projet.

Bonjour Stéphane, depuis quand faites-vous parti du Groupement Les Mousquetaires et qu’est-ce qui vous a motivé à rejoindre l’enseigne Brico Cash ?

J’ai intégré le Groupement en 1994 pour un inventaire. Ce qui devait durer 2 jours dure finalement depuis 26 ans ! J’ai été vendeur, chef de magasin, directeur d’un Bricomarché, avant de franchir le pas de l’entrepreneuriat en 2006. J’ai pu, grâce au Groupement Les Mousquetaires, concrétiser mon envie d’entreprendre.

J’ai ainsi vu naître, en 2011, l’enseigne Brico Cash qui dispose actuellement d’un fort potentiel de développement. Je suis persuadé qu’il existe une place pour les dépôts de proximité tels que les Brico Cash. Le point de vente de Pollestres en est l’illustration : il répond aux attentes des bricoleurs avertis comme des artisans, avec des prix imbattables et des stocks disponibles de suite.

Pourquoi vous être installé à Pollestres ?

Pollestres étant situé à 6 km de Perpignan, et étant originaire de Perpignan, je crois pouvoir dire que c’est une zone que je connais bien ! Je suis par ailleurs convaincu de la nécessité d’avoir un dépôt Brico Cash ici, tant nous sommes situés sur un axe fréquenté, aussi bien par les particuliers que par les professionnels. Le Brico Cash de Pollestres a en effet l’avantage d’être placé sur la D900, longue de 60 km et empruntée quotidiennement par 35 000 véhicules. C’est donc un emplacement idéal pour faciliter le service à la clientèle.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre point de vente ?

Le Brico Cash de Pollestres dispose d’une surface de vente de 3 000 m², ainsi que d’une cour pour les matériaux et produits de chantier de 2 500 m². Il propose aussi plus de 12 000 références en « quantités chantier » et aux prix les plus bas tous les jours. En parallèle, il dispose de toutes les spécificités des points de vente Brico Cash, à savoir, des horaires larges (7h – 19h) adaptés à ceux des chantiers, un Drive, la livraison sur chantier ou encore la location de matériel professionnel.

Pour faire vivre le point de vente, j’ai embauché une équipe de 29 collaboratrices et collaborateurs, recrutés avec le concours de Pôle Emploi.

Pour terminer, quelles sont selon vous les qualités requises pour être chef d’entreprise indépendant dans le Groupement Les Mousquetaires ?

Je pense que la principale qualité requise, c’est d’aimer son métier et surtout d’avoir le sens du commerce. Avoir le sens du commerce est nécessaire pour gérer un magasin et ses équipes. Ensuite, je dirais que le travail d’équipe, justement, est primordial pour mener à bien un tel projet. Il est impossible de faire vivre un point de vente sans le travail conjoint de toutes les équipes. De fait, la qualité des collaborateurs prime.

Nous utilisons, entre Mousquetaires, la formule : « indépendants dans l’interdépendance », ce qui signifie que chaque magasin est indépendant, piloté par un chef d’entreprise indépendant. Mais chaque magasin bénéficie de la force du collectif Mousquetaires et de nos enseignes. La volonté de faire vivre ce collectif et de s’y engager, au-delà de sa propre entreprise, fait aussi partie des « qualités » pour être un chef d’entreprise Mousquetaires… heureux !

Le Groupement Les Mousquetaires c’est plus de 3 000 chefs d’entreprise indépendants, hommes et femmes, en Europe au sein de ses 9 enseignes : Intermarché, Netto (alimentaire) ; Bricomarché, Brico Cash et Bricorama (bricolage) ; Roady, Rapid Pare-Brise, American Car Wash et Izyscoot (mobilité).

>>
Vous aussi, devenez Mousquetaire, devenez chef d’entreprise Brico Cash ! Découvrez ICI nos autres enseignes.

Les Mousquetaires, partenaires et participants du 4L Trophy 2020

Les Mousquetaires, partenaires et participants du 4L Trophy 2020


Pour la deuxième année consécutive, le Groupement Les Mousquetaires est partenaire du 4L Trophy ; un rallye raid solidaire se déroulant en Renault 4L sur les pistes du Maroc. Le top départ sera donné le 20 février, mais les équipes Mousquetaires sont déjà sur le qui-vive !

Trois équipes pour porter les couleurs des Mousquetaires

Logotées, révisées et chargées : les trois 4L Mousquetaires sont prêtes à arpenter les dunes marocaines. Les binômes qui prendront place à leur bord également : vérifier le niveau d’huile, la pression des pneus ou encore, changer une roue, nos six « trophistes » maîtrisent. Ils représenteront fièrement les couleurs du Groupement Les Mousquetaires, porté par ses plus de 3 000 chefs d’entreprise indépendants et ses 9 enseignes : Intermarché, Netto (alimentaire) ; Bricomarché, Brico Cash et Bricorama (bricolage) ; Roady, Rapid Pare-Brise, American Car Wash et Izyscoot (mobilité).

En parallèle, le Groupement dispose d’une foncière intégrée (IMMO Mousquetaires), d’un pôle agroalimentaire (Agromousquetaires) ainsi que d’une logistique intégrée. En tout, ce sont plus de 300 métiers qu’il est possible d’exercer au sein du Groupement. Une diversité d’activités et de métiers que l’on retrouve dans les équipes Mousquetaires participantes : Aurore et Nicolas travaillent pour les Salaisons Celtiques, Unité de Production d’Agromousquetaires, spécialisées depuis 1920 dans les produits de charcuteries et de salaisons (56), Marine et Angeline pour ITM Equipement de la Maison (le pôle bricolage du Groupement) et ITM LAI (91) et enfin, Glenn et Nicolas pour la base logistique de Garancières 2 (28), dédiée aux enseignes non alimentaires des Mousquetaires.

Un raid humanitaire avant tout

Tous les six rêvaient de participer à cette course. « Faire le 4L Trophy, c’est participer à un raid humanitaire et, forcément, vivre une aventure humaine exceptionnelle » estiment Glenn et Nicolas, qui travaillent à la base logistique de Garancières 2. Et pour cause : chaque binôme participant (ils sont, en tout, plus de 1 500) aura dans sa voiture 10 kg de nourriture et des fournitures scolaires. « Tous les jours, nos collègues nous encouragent et nous disent que ce que l’on va vivre va être génial ! » assurent Aurore et Nicolas des Salaisons Celtiques.

Des craintes, peut-être ? « Il y a bien sûr la peur de tomber en panne et de ne pas savoir quoi faire. Mais nous avons été bien préparées par les Mousquetaires, et sommes déterminées à gagner ! » clament Marine et Angeline d’ITM Equipement de la Maison. C’est tout le mal que nous souhaitons à nos équipes qui, en l’espace de 10 jours, vont parcourir plus de 6 000 km et porter les valeurs communes du Groupement Les Mousquetaires et du 4L Trophy, telles la solidarité et le partage.

Les Mousquetaires, partenaires et participants du 4L Trophy 2020

Les Mousquetaires, partenaires et participants du 4L Trophy 2020


Pour la deuxième année consécutive, le Groupement Les Mousquetaires est partenaire du 4L Trophy ; un rallye raid solidaire se déroulant en Renault 4L sur les pistes du Maroc. Le top départ sera donné le 20 février, mais les équipes Mousquetaires sont déjà sur le qui-vive !

Trois équipes pour porter les couleurs des Mousquetaires

Logotées, révisées et chargées : les trois 4L Mousquetaires sont prêtes à arpenter les dunes marocaines. Les binômes qui prendront place à leur bord également : vérifier le niveau d’huile, la pression des pneus ou encore, changer une roue, nos six « trophistes » maîtrisent. Ils représenteront fièrement les couleurs du Groupement Les Mousquetaires, porté par ses plus de 3 000 chefs d’entreprise indépendants et ses 9 enseignes : Intermarché, Netto (alimentaire) ; Bricomarché, Brico Cash et Bricorama (bricolage) ; Roady, Rapid Pare-Brise, American Car Wash et Izyscoot (mobilité).

En parallèle, le Groupement dispose d’une foncière intégrée (IMMO Mousquetaires), d’un pôle agroalimentaire (Agromousquetaires) ainsi que d’une logistique intégrée. En tout, ce sont plus de 300 métiers qu’il est possible d’exercer au sein du Groupement. Une diversité d’activités et de métiers que l’on retrouve dans les équipes Mousquetaires participantes : Aurore et Nicolas travaillent pour les Salaisons Celtiques, Unité de Production d’Agromousquetaires, spécialisées depuis 1920 dans les produits de charcuteries et de salaisons (56), Marine et Angeline pour ITM Equipement de la Maison (le pôle bricolage du Groupement) et ITM LAI (91) et enfin, Glenn et Nicolas pour la base logistique de Garancières 2 (28), dédiée aux enseignes non alimentaires des Mousquetaires.

Un raid humanitaire avant tout

Tous les six rêvaient de participer à cette course. « Faire le 4L Trophy, c’est participer à un raid humanitaire et, forcément, vivre une aventure humaine exceptionnelle » estiment Glenn et Nicolas, qui travaillent à la base logistique de Garancières 2. Et pour cause : chaque binôme participant (ils sont, en tout, plus de 1 500) aura dans sa voiture 10 kg de nourriture et des fournitures scolaires. « Tous les jours, nos collègues nous encouragent et nous disent que ce que l’on va vivre va être génial ! » assurent Aurore et Nicolas des Salaisons Celtiques.

Des craintes, peut-être ? « Il y a bien sûr la peur de tomber en panne et de ne pas savoir quoi faire. Mais nous avons été bien préparées par les Mousquetaires, et sommes déterminées à gagner ! » clament Marine et Angeline d’ITM Equipement de la Maison. C’est tout le mal que nous souhaitons à nos équipes qui, en l’espace de 10 jours, vont parcourir plus de 6 000 km et porter les valeurs communes du Groupement Les Mousquetaires et du 4L Trophy, telles la solidarité et le partage.

4 questions à Stéphane Zorilla, chef d’entreprise Brico Cash

4 questions à Stéphane Zorilla, chef d’entreprise Brico Cash


L’enseigne Brico Cash se développe, et voit l’ouverture d’un 37e point de vente à Pollestres (66), au sud de Perpignan. Pour l’occasion, nous avons échangé avec Stéphane Zorilla, chef d’entreprise indépendant Mousquetaire porteur du projet.

Bonjour Stéphane, depuis quand faites-vous parti du Groupement Les Mousquetaires et qu’est-ce qui vous a motivé à rejoindre l’enseigne Brico Cash ?

J’ai intégré le Groupement en 1994 pour un inventaire. Ce qui devait durer 2 jours dure finalement depuis 26 ans ! J’ai été vendeur, chef de magasin, directeur d’un Bricomarché, avant de franchir le pas de l’entrepreneuriat en 2006. J’ai pu, grâce au Groupement Les Mousquetaires, concrétiser mon envie d’entreprendre.

J’ai ainsi vu naître, en 2011, l’enseigne Brico Cash qui dispose actuellement d’un fort potentiel de développement. Je suis persuadé qu’il existe une place pour les dépôts de proximité tels que les Brico Cash. Le point de vente de Pollestres en est l’illustration : il répond aux attentes des bricoleurs avertis comme des artisans, avec des prix imbattables et des stocks disponibles de suite.

Pourquoi vous être installé à Pollestres ?

Pollestres étant situé à 6 km de Perpignan, et étant originaire de Perpignan, je crois pouvoir dire que c’est une zone que je connais bien ! Je suis par ailleurs convaincu de la nécessité d’avoir un dépôt Brico Cash ici, tant nous sommes situés sur un axe fréquenté, aussi bien par les particuliers que par les professionnels. Le Brico Cash de Pollestres a en effet l’avantage d’être placé sur la D900, longue de 60 km et empruntée quotidiennement par 35 000 véhicules. C’est donc un emplacement idéal pour faciliter le service à la clientèle.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre point de vente ?

Le Brico Cash de Pollestres dispose d’une surface de vente de 3 000 m², ainsi que d’une cour pour les matériaux et produits de chantier de 2 500 m². Il propose aussi plus de 12 000 références en « quantités chantier » et aux prix les plus bas tous les jours. En parallèle, il dispose de toutes les spécificités des points de vente Brico Cash, à savoir, des horaires larges (7h – 19h) adaptés à ceux des chantiers, un Drive, la livraison sur chantier ou encore la location de matériel professionnel.

Pour faire vivre le point de vente, j’ai embauché une équipe de 29 collaboratrices et collaborateurs, recrutés avec le concours de Pôle Emploi.

Pour terminer, quelles sont selon vous les qualités requises pour être chef d’entreprise indépendant dans le Groupement Les Mousquetaires ?

Je pense que la principale qualité requise, c’est d’aimer son métier et surtout d’avoir le sens du commerce. Avoir le sens du commerce est nécessaire pour gérer un magasin et ses équipes. Ensuite, je dirais que le travail d’équipe, justement, est primordial pour mener à bien un tel projet. Il est impossible de faire vivre un point de vente sans le travail conjoint de toutes les équipes. De fait, la qualité des collaborateurs prime.

Nous utilisons, entre Mousquetaires, la formule : « indépendants dans l’interdépendance », ce qui signifie que chaque magasin est indépendant, piloté par un chef d’entreprise indépendant. Mais chaque magasin bénéficie de la force du collectif Mousquetaires et de nos enseignes. La volonté de faire vivre ce collectif et de s’y engager, au-delà de sa propre entreprise, fait aussi partie des « qualités » pour être un chef d’entreprise Mousquetaires… heureux !

Le Groupement Les Mousquetaires c’est plus de 3 000 chefs d’entreprise indépendants, hommes et femmes, en Europe au sein de ses 9 enseignes : Intermarché, Netto (alimentaire) ; Bricomarché, Brico Cash et Bricorama (bricolage) ; Roady, Rapid Pare-Brise, American Car Wash et Izyscoot (mobilité).

>>
Vous aussi, devenez Mousquetaire, devenez chef d’entreprise Brico Cash ! Découvrez ICI nos autres enseignes.

Arrêt progressif de la vente d’œufs issus de poules élevées en cage

Arrêt progressif de la vente d’œufs issus de poules élevées en cage


En 2017, Intermarché et Netto annonçaient l’arrêt progressif de la commercialisation d’œufs de catégorie 3, issus de poules élevées en cage.
En 2025, les enseignes ne vendront plus que des œufs issus d’élevages alternatifs (catégories 0, 1 et 2).
Les Mousquetaires et les enseignes Intermarché et Netto s’engagent, d’ici fin 2025, à ne plus utiliser d’œufs de poules élevées en cage dans l’élaboration des produits à marque propre
Un engagement fort dans une filière en pleine mutation.

Enseignes responsables et soucieuses de la bien-traitance animale, Intermarché et Netto se sont engagées en 2017 à arrêter progressivement la commercialisation d’œufs issus de poules élevées en cage.

En 2020, tous les œufs de la marque Moisson seront issus d’élevages alternatifs (sol, plein air, Label Rouge et bio).

En 2025, l’ensemble des œufs vendus en rayons seront issus de ces méthodes d’élevage (marques Netto, Top Budget et marques nationales). Cela répond à une demande croissante des clients, de plus en plus attentifs aux conditions d’élevage et au bien-être animal.

Les Mousquetaires et les enseignes Intermarché et Netto s’engagent, d’ici fin 2025, à ne plus utiliser d’œufs de poules élevées en cage dans l’élaboration des produits à marque propre.

Notre ambition est de rendre le mieux manger accessible à tous : notre rôle de distributeur est aussi de proposer à nos clients un choix de produits qui corresponde à leurs attentes, tout en permettant aux filières agricoles de s’adapter à ces nouveaux enjeux.

Jean-Marc L’Huillier
Président de la Direction du Développement Durable

Une transition progressive vers les méthodes d’élevage alternatives

Cette démarche est mise en place en concertation avec la filière en pleine mutation. Elle sera déployée progressivement afin de répondre aux nouvelles attentes des consommateurs, tout en préservant la pérennité et la durabilité de la filière.

D’ici 2025, les éleveurs auront le temps nécessaire pour s’adapter aux nouvelles exigences et développer des méthodes d’élevage alternatives à la cage aménagée.  Dans une démarche de progression continue, le groupement est en train de revoir la durée de ses engagements contractuels avec les différents centres de conditionnement, afin de donner davantage de visibilité à moyen et long terme à l’ensemble des maillons de la filière.

Intermarché valorise le label PME+

Intermarché valorise le label PME+


Le 20 novembre 2019 s’est tenu le salon PME+, au siège du Groupement Les Mousquetaires, co-organisé par la Fédération des Entreprises et Entrepreneurs de France (FEEF) et Intermarché. L’objectif était double : pérenniser les relations commerciales entre l’enseigne et les PME, et mettre en avant le label PME+.

Le label PME+, qu’est-ce que c’est ?

Lancé en 2014 par la FEEF, le label PME+ valorise les entreprises faisant preuve d’actions concrètes en matière de RSE (Responsabilité Sociétale et Environnementale) – produits innovants, créations d’emplois, etc. Sur les près de 900 PME adhérentes de la FEEF, 112 sont labellisées PME+, et 75 d’entre elles étaient présentes au salon PME+. Ces 75 entreprises sont en relation avec Intermarché et le Groupement Les Mousquetaires depuis quelques mois ou plusieurs décennies. Des vêtements biosourcés aux herbes aromatiques bio en pot, en passant par des portions surgelées pour les bébés, chacune des PME présente à l’événement avait sa valeur ajoutée.

« Avec un point de vente tous les 17 km, Intermarché bénéficie d’un maillage territorial propice à la valorisation des produits locaux et des PME. C’est en ce sens que nous travaillons avec l’enseigne depuis plus de 30 ans » estime Baptiste Ordano, responsable commercial des Tripes Paillard qui mettent l’accent, depuis quelques années déjà, sur le bio et le faible apport calorique de leurs produits. Non loin de ce stand, Rica Lewis mettait en lumière des jeans recyclés. Pour Catherine Augis, responsable compte clé de la marque, « Rica Lewis fait preuve d’engagements forts en matière de RSE, tout comme le Groupement Les Mousquetaires ; largement orienté sur le « mieux manger » mais aussi le « mieux produire ». C’est ce qui nous rapproche ».

Un salon pour renforcer les liens

Outre valoriser leurs engagements RSE, et présenter des produits innovants (pas toujours référencés), l’intérêt pour les « PME+ » lors du salon était également de développer leurs relations commerciales et de créer des liens avec leurs différents interlocuteurs : acheteurs, chefs de marché, chefs de produits, mais aussi chefs d’entreprise Intermarché. C’est d’ailleurs en ce sens que, pour la deuxième année consécutive, une convention PME a aussi eu lieu, en plus du salon. Plus de 400 fournisseurs étaient présents. 

Dans le cadre de la convention, nous avons conforté nos relations avec nos PME partenaires. Nous sommes même allés plus loin, cette année, avec le salon PME+, promouvant les actions RSE. Nous remarquons que nos fournisseurs sont en attente de tels événements ; vecteurs de liens.

Stéphane Sinopoli, chef d’entreprise Intermarché
en charge de la direction commerciale de l’enseigne.

L’ensemble des enseignes du Groupement Les Mousquetaires compte plus de 5 000 partenariats avec des PME. Le salon PME+, organisé par Intermarché et la FEEF, atteste de l’importance d’entretenir ces relations, et montre par ailleurs la capacité d’innovation des PME ; primordiale pour le commerce.

Intermarché et Kindy : le fil d’une belle histoire

Intermarché et Kindy : le fil d’une belle histoire


Intermarché et Kindy, c’est un partenariat qui dure depuis 50 ans. Et alors que Kindy était dans une situation économique compliquée il y a deux ans, l’entreprise a su retrouver son équilibre, soutenue par Intermarché et le Groupement Les Mousquetaires.
Une belle histoire, qui est loin d’être terminée.

Intermarché et Kindy : un partenariat encensé et récompensé

Depuis 1863, Kindy est installée à Moliens, dans l’Oise, et fabrique des chaussettes. En 156 ans d’existence, cette PME a forcément connu, comme il est de coutume de dire, « des hauts et des bas ». Parmi les « bas », un placement en procédure de sauvegarde, puis en redressement judiciaire, début 2017. Finalement, Kindy trouve un repreneur en juillet 2017. Après cela, la PME a redressé la barre, avec l’aide du Groupement Les Mousquetaires et d’Intermarché ; l’une des premières enseignes à travailler avec le fabriquant dès 1969.

La solidarité fait aussi partie du commerce. Dans ce monde où tout va vite, c’est important de reconnaître les relations qui durent.

Philippe Latour,
chef d’entreprise Intermarché à Bagnères-de-Luchon,
en charge des partenariats.

D’ailleurs, le partenariat entre Intermarché et Kindy a été récompensé lors de la cérémonie des Grès d’Or, organisée par la FEEF (Fédération des Entreprises et des Entrepreneurs de France), le 17 septembre dernier.

Philippe Latour, et Christophe Covin, directeur commercial de Kindy, ont depuis eu l’occasion d’évoquer ce partenariat lors de l’évènement « Impact PME », organisé par BFM Business le 5 novembre 2019.

Démarche RSE, Made in France : les nouveaux arguments de Kindy

Depuis deux ans, Kindy innove, avec le soutien du Groupement Les Mousquetaires et d’Intermarché. Parmi les chevaux de bataille de la PME : le Made in France. « C’est grâce au Groupement Les Mousquetaires que nous avons véritablement lancé notre gamme Made In France, en 2017. En deux ans, la part du Made in France de nos produits est passée de 3 à 15 % », déclare Christophe Covin, directeur commercial de Kindy. Le lancement de la gamme Green Socks avec Intermarché en est une preuve concrète. Ces produits, en coton biologique, présentent une faible empreinte carbone et permettent la création de nouveaux emplois. A ce propos, Kindy est passée de 60 à 89 salariés entre 2017 et 2019, et entend encore embaucher. 

Autant d’engagements qui attestent de la démarche RSE (Responsabilité Environnementale et Sociétale) de Kindy. C’est aussi une illustration de la capacité d’innovation et d’emploi des PME. En ce sens, le Groupement Les Mousquetaires entretient des partenariats avec plus de 5000 PME à travers la France ; confortant ainsi sa position d’acteur des territoires.

Intermarché et Netto s’engagent sur les conditions d’élevage des poulets de chair

Intermarché et Netto s’engagent sur les conditions d’élevage des poulets de chair


Pour Intermarché et Netto, le bien-être animal est l’un des piliers d’une offre alimentaire responsable, au même titre que la qualité sanitaire et nutritionnelle des produits, la protection de l’environnement et les conditions de travail des femmes et des hommes qui interviennent au long de la chaîne de production. C’est pourquoi nos équipes travaillent sur l’amélioration des conditions d’élevage au sein des filières animales qui assurent l’approvisionnement de nos points de vente.

Dès octobre 2017, Intermarché et Netto ont mis en place un groupe de travail dédié à l’amélioration des conditions d’élevage des poulets de chair, réunissant des associations de protection animale, CIWF et Welfarm, des instituts techniques et des chercheurs, l’ITAVI et l’ISA Lille, ainsi que les fournisseurs avec lesquels les enseignes travaillent.

Cette démarche a pour objectif d’échanger sur les pratiques existantes et d’établir une démarche d’amélioration pour faire progresser les conditions d’élevage et le bien-être animal. Nous prenons le temps de co-construire des plans de progrès ambitieux, parce que voulons prendre en compte les nécessités économiques et techniques de nos éleveurs partenaires, ainsi que celles de la filière en France. Les attentes de nos clients en termes de pouvoir d’achat sont aussi un paramètre de la réflexion et de la démarche.

Pour manifester plus clairement encore notre engagement en matière de bien-être animal, Intermarché et Netto annoncent les décisions suivantes concernant les poulets de chair :

  • Tous les produits contenant au moins 50 % de viande de poulet, que nous commercialisons à nos marques propres y compris nos marques propres 1er prix, tous rayons confondus, répondront au minimum à l’ensemble des critères du Better Chicken Commitment, d’ici 2026. Le Better Chicken Commitment prévoit notamment l’utilisation de races à croissance plus lente, la mise à disposition de perchoirs et substrats de picage, une densité réduite et de la lumière naturelle dans tous les bâtiments d’élevage.
  • Au moins 20% des volumes précités proviendront d’élevages garantissant aux animaux, en outre, un accès au plein air ou à un jardin d’hiver.