Les Mousquetaires présents à Franchise Expo du 17 au 20 mars 2019

Les Mousquetaires présents à Franchise Expo du 17 au 20 mars 2019


Vous voulez changer de vie ? Devenir chef d’entreprise ?


Venez rencontrer et discuter avec des chefs d’entreprise Mousquetaires des opportunités de création ou de reprise d’entreprise au sein d’une des enseignes du Groupement Les Mousquetaires :

  • Intermarché,
  • Netto,
  • Bricomarché,
  • Brico Cash,
  • Bricorama,
  • Roady,
  • American Car Wash,
  • Rapid Pare-Brise…

Retrouvez-nous sur le stand n° R46 / S45, Paris – Porte de Versailles

#ChangerDeVie
DEVENEZ MOUSQUETAIRES
Lancez-vous maintenant !
Le mot du Président

Le mot du Président


À l’orée de la nouvelle décennie Mousquetaires qui s’ouvre en 2019, nous allons accélérer notre mue.

L’année 2018 aura incontestablement été celle de mutations renouvelées de nos métiers. L’avancée des Gafa, qui imposent de nouveaux standards de marché, en est le symptôme.

À côté du monde de la data, de la vitesse et des algorithmes, le commerce physique dispose de sérieux atouts.

Nombre de nos clients sont résolument attachés au contact humain, à l’ancrage local et à la proximité que nos enseignes incarnent. Mais cet enracinement dans des territoires et des communautés, inscrit dans notre ADN, ne nous affranchit pas de la confrontation aux nouvelles réalités du commerce.

À cela, il faut ajouter la nécessité d’intégrer rapidement les fortes attentes de consommateurs exigeant des modes de production et de consommation beaucoup plus responsables.

À l’orée de la nouvelle décennie Mousquetaires qui s’ouvre en 2019, forts du recul que nous donne notre indépendance, nous allons donc accélérer notre mue et continuer à nous approprier ces transformations vitales.

Didier Duhaupand

Certains de nos chantiers en cours sont extrêmement structurants pour notre avenir et notre performance, tant pour nos systèmes d’information que pour notre logistique. Des investissements sans précédents nous permettent d’avancer.

2018 nous a aussi permis de reprendre l’offensive en termes de développement, avec la reprise de Bricorama, puis celle d’American Car Wash et Rapid Pare-Brise. Ce travail de fond s’exprime également dans notre capacité à innover manifestée, par exemple, par le lancement du concept senior « Bien chez moi ».
Un marché porteur, tout comme celui de la bio où nous nous sommes renforcés avec notre prise de participation dans Les Comptoirs de la Bio.

En interne, le vaste mouvement de réflexion que nous avons engagé dans le cadre des États Généraux des Mousquetaires est aussi porteur d’évolutions positives.

2019, l’année de notre Cinquantenaire s’annonce, d’emblée, porteuse de riches perspectives.

Didier Duhaupand
Président de la Société Les Mousquetaires
Intermarché Le Cateau (59)

Rapid Pare-Brise et American Car Wash ont rejoint Roady au sein d’ITM Automobile

Rapid Pare-Brise et American Car Wash ont rejoint Roady au sein d’ITM Automobile

Le pôle entretien et réparation automobile des Mousquetaires a repris Rapid Pare-Brise, Rapid Auto-Glas et American Car Wash. Le nouvel ensemble, avec ses 350 centres, offre désormais aux automobilistes une palette complète de services pour la réparation et l’entretien des véhicules.


Avec plus de 1 000 interventions par an, Rapid Pare-Brise est une enseigne spécialisée dans la réparation et le remplacement du vitrage automobile.

Enseigne en croissance rapide et continue, elle est aujourd’hui le 4e acteur du marché en volume, avec plus de 200 centres.
Rapid Pare-Brise se caractérise par son offre centrée sur la qualité du service et l’accompagnement du client.

Grâce à American Car Wash, spécialiste du nettoyage intérieur et extérieur, ITM Automobile conforte son approche servicielle de l’entretien automobile et se positionne sur un marché porteur, où 78 % des conducteurs préfèrent un lavage par un professionnel ou en station de lavage.

La reprise de Rapid Pare-Brise et d’American Car Wash va permettre à ITM Automobile d’accélérer sa croissance et de devenir le partenaire privilégié des conducteurs, tant sur l’entretien régulier que sur les opérations préventives ou curatives réalisées en atelier. Comme pour Roady, les enseignes Rapid Pare-Brise et American Car Wash se développent grâce à l’entreprenariat indépendant. Cette même culture du commerce et de la réussite va nous permettre de trouver rapidement les interdépendances qui développeront l’ensemble de nos points de vente 

Denis Larquier, chef d’entreprise Roady et Président d’ITM Automobile
L’ile de la réunion II : un nouveau navire conçu pour une pêche plus responsable

L’ile de la réunion II : un nouveau navire conçu pour une pêche plus responsable

Nouveau navire de la Comata, armement réunionnais de la Scapêche, l’Ile de la Réunion II a été baptisé le 7 novembre. Conçu et construit pour pratiquer une pêche plus responsable et plus respectueuse de l’environnement, ce palangrier naviguera sur les eaux des Terres australes et antarctiques françaises et pêchera de la légine australe.

Avec l’Ile de la Réunion II, la Comata dispose désormais d’un tout nouveau navire qui accueillera un équipage formé de 45 personnes. Ce palangrier congélateur de 62,80 mètres a été baptisé au Port, sur l’île de la Réunion, en présence de représentants des administrations, d’élus et partenaires locaux, des équipages, ainsi que d’Yves Audo et de Sylvain Pruvost, présidents respectifs d’Agromousquetaires et de la Scapêche. L’Ile de la Réunion II prendra la mer en décembre pour y pêcher la légine australe au large des îles Kerguelen et Crozet. Ce poisson destiné à l’export fait l’objet d’une pêche très encadrée et règlementée, avec des quotas établis chaque année par l’administration des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF).

Économies d’énergie et objectif zéro rejet pour ce navire

L’impact sur l’environnement, les économies d’énergie et la sécurité des équipages ont été des critères particulièrement pris en compte lors de la construction du navire par les chantiers bretons Piriou. L’Ile de la Réunion II offre aux marins pêcheurs un confort et une sécurité renforcés. Il est équipé d’un « Moonpool », puits central pour le virage des lignes. Ce système, qui récupère les lignes au centre du navire, assure une sécurité renforcée pour l’équipage, tout en garantissant une meilleure protection des oiseaux attirés par les appâts. Le navire dispose de deux cuves de 50 m3 chacune afin de conserver à bord l’ensemble de la pêche, avec un objectif de zéro rejet. Ce nouveau navire illustre aussi le plan de progrès « pêche durable 2025 » d’Agromousquetaires. Un plan qui prévoit de faire évoluer les pratiques de pêche et les armements, ainsi que les modes de transformation des poissons et produits de la mer qui permettent d’approvisionner les rayons marée d’Intermarché.

Intermarché lance un master « manager et dirigeant de la grande distribution »

Intermarché lance un master « manager et dirigeant de la grande distribution »

À l’ère du numérique, la fonction commerciale se réinvente pour faire face aux changements et anticiper l’avenir.

En réponse à ces enjeux, Intermarché et le mouvement des Dirigeants Commerciaux de France (DCF) créent la formation « Manager et Dirigeant de la grande distribution », en partenariat avec l’IDRAC Business School.

Cette formation en contrat de professionnalisation offre, à terme, la possibilité pour les stagiaires d’obtenir un CDI dans l’un des quinze points de vente Intermarché participants.

Son but est de former les candidats de niveau Bac +3 afin qu’ils acquièrent toutes les compétences nécessaires pour diriger un magasin indépendant, avec six blocs de compétences à valider.

Des partenaires mobilisés pour une formation innovante

Pour l’aider à trouver l’école capable de mettre en place cette formation, Intermarché a fait appel aux DCF, dans le prolongement du partenariat initié lors du 55ème Concours National de la Commercialisation en 2016.

De son côté, l’IDRAC Business School, avec ses neuf campus implantés à travers la France et son expertise pédagogique reconnue, apparaît comme le partenaire idéal.

À travers cette offre innovante, nous cherchons à former nos futurs directeurs de magasin, capables d’appréhender tous les aspects de leur fonction, et surtout de s’adapter à ses évolutions futures 

Thierry Cotillard, Président d’Intermarché.


Intermarché : la meilleure prise de parts de marché dans un contexte d’évolutions législatives

Intermarché : la meilleure prise de parts de marché dans un contexte d’évolutions législatives


Avec 14,7% de PDM (+0.4), Intermarché affiche la meilleure progression du secteur en 2018, avec de belles performances pour tous ses formats.

Après le vote de la Loi Alimentation et dans l’attente des ordonnances, l’enseigne au modèle unique de « Producteurs & Commerçants » annonce ses performances, fait le point sur ses chantiers et réaffirme ses positions pour une juste redistribution de la valeur au monde agricole et en faveur du pouvoir d’achat des consommateurs.

Notre volonté a été, et est toujours, de ne pas perdre de vue la visée des États Généraux de l’Alimentation, qui est de mieux rémunérer l’agriculture française. Notre position s’est voulue, d’emblée, prudente, mesurée et médiane en souhaitant que la hausse du SRP soit réservée aux seuls produits alimentaires à forte composante agricole. Nous aurons des postures différenciées : d’un côté, les produits agricoles et à forte composante agricole – et de l’autre les produits non agricoles ; d’un côté les PME – et de l’autre les grands fournisseurs. Et nous demeurerons pleinement fidèles à notre vocation qui est de de rendre accessible le « mieux manger » à tous les consommateurs. Mais nous continuons de nous interroger sur la redistribution effective de la valeur aux agriculteurs, puisque le « ruissellement » ne peut avoir de réalité en dehors de la responsabilité de chaque maillon de la chaîne 

Thierry Cotillard, Président d’Intermarché
Intermarché et UNIMA récompensés aux Grés d’Or

Intermarché et UNIMA récompensés aux Grés d’Or

Intermarché a été distinguée le 11 septembre à la cérémonie des Grés d’or de la Feef. Un prix décerné pour son partenariat vertueux avec le fournisseur de gambas haut de gamme Unima,  à la faveur du développement économique et éducatif de Madagascar.


Un partage de valeurs autour d’un projet commercial éducatif et responsable qui mobilise les équipes d’Intermarché et d’Unima depuis 8 ans, voilà ce qui a séduit  le jury des Grés d’Or et valu aux Mousquetaires une distinction remarquable.

Les responsables de la filière Mer Sylvain Pruvost et Bertrand Vigouroux au côté d’Amyne Ismail, président  d’Unima, ont rappelé les étapes du partenariat et la fierté d’une collaboration fidèle initiée en 2009.

1 kg de crevettes acheté = 1 euro pour construire un lycée

Les opérations annuelles de produit-partage sur les crevettes de Madagascar ont permis de récolter les fonds pour  la mise en place d’un programme pédagogique éducatif. Les bénéfices profitent globalement au développement et à l’accès à l’éducation de la population malgache, l’une des plus pauvres du monde.

Diverses infrastructures scolaires ont été construites : lycée, pensionnat, terrain omnisport, bibliothèque, laboratoire de sciences, etc. Parmi les actions fortes, la mise en place de bourses scolaires, la sensibilisation des parents aux bienfaits de l’école ou encore le renforcement de la formation des enseignants. Le projet s’est étendu à d’autres besoins vitaux comme la création de lieux de vie, la mise en place de collecteurs d’eau, du tri sélectif, de panneaux solaires.

Intermarché renforce ses engagements auprès des éleveurs de bovins de l’Oise

Intermarché renforce ses engagements auprès des éleveurs de bovins de l’Oise

Deux ans après avoir signé le contrat de partenariat « Prestige Viandes Picardes – Intermarché » avec ELVEA 60, les 18 Intermarché de l’Oise et la SVA Jean-Rozé s’engagent à commercialiser annuellement 400 bovins issus d’élevages locaux, au lieu des 250 actuels. Ce nouvel engagement a été officialisé par les Mousquetaires et les éleveurs, le 17 mai, à la Chambre d’Agriculture de Beauvais.

Créée en 2016, la filière d’approvisionnement entre l’Association des Éleveurs de l’Oise, Intermarché et la SVA a permis aux consommateurs de consommer des bovins issus d’élevages locaux. 

Cette année nous souhaitons aller encore plus loin dans la démarche et proposer plus régulièrement cette viande de grande qualité. Cette offre de proximité satisfait nos clients et offre un débouché aux exploitations des éleveurs en termes de volume et de prix. Nous apportons en effet aux éleveurs une plus-value de 30 centimes au kilo par rapport aux cotations nationales.

Bertrand Vigouroux, chef d’entreprise de l’Intermarché de Nanteuil-le-Haudouin et initiateur du projet


Le partenariat est consolidé par un cahier des charges précis, qui répond aux critères de la charte des bonnes pratiques d’élevage. La compression des charges et la mutualisation des coûts de logistique et de communication permettent l’optimisation économique et le développement de cette filière d’approvisionnement.

La SVA, partenaire expert

La Société Vitréenne d’Abattage (SVA), filiale d’Agromousquetaires – pôle agroalimentaire du Groupement Les Mousquetaires –, est en charge du transport des animaux en vif, de l’abattage puis de la livraison dans les points de vente.

Forte de son expertise et avec un haut niveau d’exigence sanitaire, la SVA garantit le respect de la bientraitance animal sur toute la chaîne de prise en charge.

En collaboration avec les éleveurs, la SVA est en mesure d’adapter l’offre aux besoins précis exprimés par chaque Intermarché : vente à la coupe ou en libre-service, race, conformation, quantité, etc.

Les Mousquetaires contribuent à l’employabilité de leurs collaborateurs

Les Mousquetaires contribuent à l’employabilité de leurs collaborateurs

Le développement de la digitalisation et de l’automatisation fait évoluer de nombreux métiers. Des changements auxquels répond le Groupement avec son plan « employabilité, développement des carrières et des compétences ».

Le Groupement compte plus de 300 métiers, dont certains sont déjà profondément transformés ou le seront dans les années à venir par les nouvelles technologies. Pour permettre aux collaborateurs de s’adapter à ces changements et de gagner en compétences, des plans de formations sont déployés. Ainsi en 2017, 430 000 heures de formation ont été dispensées aux collaborateurs, dans différents domaines. Cette démarche s’inscrit dans le plan « employabilité, développement des carrières et des compétences » mis en place par le Groupement.

La logistique : s’adapter à la mécanisation

Avec la mécanisation des plateformes, de nouveaux métiers apparaissent. Pour répondre à ces nouveaux besoins, certains collaborateurs peuvent suivre une formation de dix moispréparant au titre professionnel de technicien de maintenance des équipements industriels. D’autres peuvent décrocher un certificat de qualification professionnel interbranche d’agent logistique ou évoluer via la validation des acquis d’expérience.

La distribution : valoriser les métiers de bouche

Préparer à des métiers qui recrutent, tel est l’objectif de la campagne menée par le Groupement « Nous recrutons des stars ». Une opération destinée aux jeunes de 15 à 25 ans qui souhaitent travailler dans les métiers de bouche de la distribution. Ils découvrent les métiers de bouchers ou de poissonniers auprès des professionnels de l’enseigne, dans le cadre d’un apprentissage pour préparer un certificat d’aptitude professionnelle (CAP) ou un certificat de qualification professionnelle (CQP).

L’industrie : se former via grâce à l’université Agromousquetaires

Dans le cadre de l’automatisation de la filière porc, une cinquantaine de collaborateurs ont déjà suivi une formation permettant d’obtenir un certificat de qualification professionnelle en conduite de machine. La filière a également formé des collaborateurs au management de proximité et au management de la performance industrielle dans le cadre de l’université Agromousquetaires.

La restauration : saisir des opportunités

Pour accompagner son développement, l’enseigne Poivre Rouge, qui ouvre dix restaurants par an, recrute ses futurs collaborateurs. Un recrutement qui se fait, non pas sur CV, mais sur des techniques de mise en situation professionnelle lors de sessions de recrutement qui permettent d’évaluer le potentiel de chacun.

Les magasins de bricolage : une opportunité pour créer son entreprise

Les magasins de bricolage : une opportunité pour créer son entreprise


Avec Bricomarché, Brico Cash et Bricorama, le Groupement Les Mousquetaires est le troisième acteur du marché du bricolage en France. Les trois enseignes offrent de nombreuses opportunités pour reprendre ou créer une entreprise.

Les Mousquetaires sont le premier Groupement de chefs d’entreprise indépendants sur le marché du bricolage. Un positionnement qui leur permet de proposer aux entrepreneurs des possibilités de création ou de reprise d’entreprise partout en France. Le rapprochement stratégique avec Bricorama en janvier 2018 augure de nombreuses opportunités : la centaine de magasins intégrés de l’enseigne a vocation à adopter le modèle Mousquetaires avec un chef d’entreprise indépendant à la tête de chaque point de vente. Bricomarché, l’enseigne historique et Brico Cash, le format entrepôt des Mousquetaires, poursuivent elles aussi leur développement

Créer un magasin de bricolage en zone urbaine, péri-urbaine ou rurale

Les trois enseignes de bricolage Mousquetaires sont très complémentaires, ce qui ouvre le choix aux entrepreneurs selon leur profil, leurs moyens et leurs envies. Bricorama est particulièrement forte sur l’urbain et les très grandes surfaces. Avec Brico Cash, les Mousquetaires proposent un format entrepôt. Bricomarché, avec son concept modulaire, s’adapte particulièrement aux zones péri-urbaines et rurales.

Mieux que franchisé, chef d’entreprise indépendant

En devenant Mousquetaires, les entrepreneurs rejoignent un Groupement de 3 000 chefs d’entreprises indépendants. Ils bénéficient de la force du collectif, avec un accompagnement lors du parcours de formation puis de création d’entreprises, des concepts efficaces et des enseignes reconnues, de nombreuses références, la logistique ou encore toutes les fonctions supports. Mais ils restent maîtres à bord de leur point de vente, en toute indépendance.

Venez rencontrer des chefs d’entreprise Mousquetaires et découvrir les enseignes Bricomarché, Brico Cash et Bricorama, du 25 au 28 mars 2018, au salon Franchise expo Paris, Porte de Versailles, Pavillon 2.2, stand R46.