Roady s’implante à Castelnaudary dans le département de l’Aude

Roady s’implante à Castelnaudary dans le département de l’Aude


L’enseigne automobile du Groupement Les Mousquetaires poursuit le développement de son réseau et ouvre son 115ème centre-auto français à Castelnaudary (11).

Nicolas Rumeau et Hannah Tapley ont choisi de devenir chefs d’entreprise indépendants chez Roady, séduits par les valeurs et le modèle du Groupement, ainsi que par le dynamisme du pôle automobile Mousquetaires.

Un nouveau centre-auto Roady à Castelnaudary, près d’un centre commercial

Roady, 3e réseau national de centres-autos, ouvre lundi 15 avril un nouveau centre à Castelnaudary (11).  Il est situé en face du centre commercial Ôcastel, près de l’autoroute et fait 670 m² dont 275 m² d’atelier, dédié à l’entretien et la réparation automobile, et 180 m² de surface de vente. Le centre propose à ses clients une large offre de produits et de services de qualité à prix bas, avec ou sans rendez-vous.

Membre du réseau des Mousquetaires, l’enseigne Roady bénéficie d’un positionnement prix offensif, aussi bien au niveau de ses prestations techniques (entretien et réparation) qu’au travers de la vente de produits en magasin. Dans l’espace de vente, plus de 40 000 produits, pièces techniques et pneumatiques de grandes marques sont proposés.

Les centres-autos Roady s’efforcent également de répondre à toutes les exigences du parc automobile actuel, y compris les véhicules les plus récents, avec le maintien de la garantie constructeur. En proposant une offre complète de produits et services, l’enseigne Roady souhaite être l’alternative aux réseaux des constructeurs.

L’ouverture de Roady Castelnaudary a permis la création de 8 emplois en CDI. Les nouveaux salariés ont été essentiellement recrutés en partenariat avec Pôle Emploi.

Le savoir-être et le sens du commerce comme du service, ont été les qualités principales pour intégrer notre équipe. Nous souhaitons apporter un cadre de travail épanouissant à nos collaborateurs et nous accordons de l’importance à l’évolution professionnelle

Nicolas Rumeau
Roady – Castelnaudary (11)

Un couple de chefs d’entreprise indépendants qui parie sur l’avenir

Après avoir travaillé plus de 20 ans dans l’automobile en tant que technicien puis conseiller commercial pour différentes marques, Nicolas Rumeau a souhaité évoluer, devenir indépendant et partager son savoir. Son épouse ayant une solide expérience en comptabilité, droit et gestion, des compétences complémentaires aux siennes, c’est tout naturellement qu’ils ont choisi de mener cette aventure en couple. 

Le modèle Mousquetaires, avec le partage entre chefs d’entreprises et la contribution régulière, par le « tiers temps », aux prises de décision concernant les filiales communes du Groupement, les a séduits. « Notre parcours d’intégration au sein du Groupement Les Mousquetaires a été une étape très enrichissante grâce aux différentes rencontres et aux échanges de bonnes pratiques. Nous souhaitions intégrer un groupe dans lequel nous pourrions apporter notre pierre à l’édifice » confie Nicolas Rumeau.

Le couple est ravi de débuter cette aventure entrepreneuriale et se projette déjà à long terme.

Quand les fondations seront bien solides, nous souhaitons proposer de nouveaux services à nos clients, innover, pour leur offrir le meilleur et permettre à notre équipe de développer de nouvelles compétences !  Dans quelques années, peut-être que le centre sera agrandi et que certains collaborateurs voudront se lancer à leur tour dans l’entrepreneuriat. 

Hannah Tapley
Roady – Castelnaudary (11)
Brico Cash ouvre son 2nd point de vente en Île-de-France et s’installe à Meaux, en Seine-et-Marne

Brico Cash ouvre son 2nd point de vente en Île-de-France et s’installe à Meaux, en Seine-et-Marne


Vendredi 12 avril 2019, Brico Cash, enseigne du Pôle Équipement de la Maison du Groupement Les Mousquetaires aux côtés de Bricomarché et Bricorama, ouvre son nouveau point de vente à Meaux (77).

Il s’agit du second Brico Cash implanté en Ile-de-France, moins d’un an après l’ouverture de Brico Cash Montgeron dans le département de l’Essonne.

Un projet issu de « Convergence », le rapprochement Brico Cash/Bricomarché et Bricorama

À l’issue de 4 mois de travaux entamés en janvier dernier, ce site prend le relais d’un ancien point de vente Baktor, enseigne low cost de Bricorama. Ce passage sous enseigne Brico Cash s’inscrit dans la dynamique de convergence entre les enseignes Bricomarché/Brico Cash et Bricorama, intégrée au Groupement Les Mousquetaires en janvier 2018. Les 23 collaborateurs de Baktor sont maintenus à leur poste sous cette nouvelle enseigne.

Brico Cash, l’esprit discount qui allie quantité et qualité

Le site propose, sur une surface de 4 000 m2, une offre alliant stocks en quantités « chantier » et prix discount. Les habitants de Meaux et des communes environnantes pourront y trouver des produits de qualité nécessaires à la construction et à la rénovation de l’habitat, dans une ambiance entrepôt (palettes, produits en vrac, rayonnages très hauts, …) complétée d’une cour pour les matériaux et produits de chantier

Des services adaptés aux besoins de gros bricoleurs

Brico Cash Meaux proposera à ses clients les services déjà présents dans les autres points de vente de l’enseigne :

  • Ouverture de compte professionnel ;
  • Livraison sur chantier ;
  • Location de camionnette ;
  • Location de matériel en partenariat avec Tool Matic, marque exclusivement distribuée chez Brico Cash ;
  • Menuiserie sur-mesure (fenêtres et portes de placard) ;
  • Livraison béton prêt à l’emploi sur chantier ;
  • Étude plancher béton ;
  • Machine à teinter.

Il ouvrira de 7h00 à 12h30 et de 14h00 à 19h00 du lundi au vendredi, et de 7h00 à 19h00 sans interruption le samedi.

Brico Cash, le meilleur allié des professionnels et des particuliers gros bricoleurs

Dédiée à la construction et à la rénovation de l’habitat, l’enseigne Brico Cash s’engage à proposer ses 12 000 références en quantités « chantier » et aux prix les plus bas tous les jours. Un engagement qui se traduit très concrètement : si un client trouve moins cher ailleurs, Brico Cash lui rembourse en effet deux fois la différence.

L’offre Brico Cash, ce sont aussi des produits de qualité (grandes marques et marques dédiées) ainsi que de nombreux produits d’arrivage en quantités limitées.

Les points de vente Brico Cash se veulent tels le prolongement du chantier, un lieu où chaque bricoleur peut trouver en toute simplicité tous les indispensables à la réalisation de son projet.

Quatre start-up remportent l’appel à projets « Bien Chez Moi »

Quatre start-up remportent l’appel à projets « Bien Chez Moi »


Le 27 mars dernier, la start-up 5th Dimension a gagné le prix Accompagnement proposé par le Groupement Les Mousquetaires.
Cette idée innovante participera activement au développement du concept Bien Chez Moi, en faveur du bien-vieillir.

Franc succès pour l’appel à projets « Bien Chez Moi »

En octobre 2018, la première boutique « Bien Chez Moi » ouvrait ses portes à Flers (61) sous l’impulsion du Groupement Les Mousquetaires.

À la suite, un appel à projets national a été lancé, pour soutenir de nouveaux projets en faveur du bien-vieillir, de la qualité de vie et du bien-être quotidien des seniors.

La direction de l’Innovation du Groupement Les Mousquetaires a reçu plus de 70 dossiers présentant des projets novateurs et pertinents. Parmi toutes ces candidatures, un jury d’experts a sélectionné 7 dossiers finalistes pour le prix Accompagnement.

Le succès de cet appel à projets illustre l’intérêt et l’engouement grandissants pour la Silver économie.

La start-up 5th Dimension remporte le prix Accompagnement

La start-up 5th Dimension propose des lunettes connectées qui permettent de mieux entendre. En version solaire ou correctrice, ces lunettes contiennent un circuit discret dans la branche, doté d’intelligence artificielle permettant au porteur de filtrer les sons. Celui-ci entend ainsi plus distinctement la voix de son interlocuteur, que ce soit au téléphone ou dans les interactions en face-à-face, sans être gêné par les sons environnants. En effet, la monture combine pour la première fois la maîtrise du son sans obstruer l’oreille. Cette solution s’appuie sur la maîtrise de la conduction osseuse pour transmettre directement les sons.

D’allure classique, l’objet sera distribué chez les opticiens, dans les magasins d’objets connectés et au sein de l’enseigne Bien Chez Moi. Pour l’instant, cette paire de lunettes intelligentes est un prototype. Une première version sera commercialisée à l’automne 2019.

Par son ingéniosité, la start-up 5th Dimension a su convaincre le jury, composé de chefs d’entreprise Intermarché, de la direction de l’Innovation du Groupement Les Mousquetaires, mais aussi d’une cliente « Bien Chez Moi ». Le gagnant remporte un accompagnement personnalisé par la direction de l’Innovation d’une valeur de 30 000 € pour concrétiser son projet.

SmartCane, Cutii et Lumaïna gagnent le prix Référencement

En parallèle, un prix Référencement a été décerné à trois start-up : SmartCane, Cutii et Lumaïna. Ces gagnants verront leur produit identifié pendant 4 mois minimum au sein de la boutique Bien Chez Moi à Flers.

SmartCane, une canne intelligente 

Cette canne connectée possède un dispositif d’alerte afin de rassurer l’utilisateur lors de ses sorties. En cas de chute, celui-ci peut prévenir rapidement les secours ou ses proches. Cette canne de marche est une alternative à la téléassistance.

Cutii, un robot compagnon

Le compagnon virtuel Cutii a pour mission d’apporter des services aux seniors pour préserver leur autonomie le plus longtemps possible. À commande vocale, il peut mettre la personne en lien avec un service d’urgence, une consultation médicale à distance ou encore contacter sa famille via Skype. Il reconnaît aussi son interlocuteur et se déplace entre les meubles.

Lumaïna, un chevet connecté

Lumaïna réinvente le chevet des seniors avec un produit esthétique et multifonction. Ce meuble propose un chemin lumineux pour prévenir les chutes, une lampe de lecture, des prises et des rangements pour garder des effets personnels comme des lunettes ou un téléphone.

Bien-vieillir : une évolution sociétale majeure, donc un enjeu capital

En créant le premier concept point de vente dédié aux attentes des plus de 60 ans, le Groupement Les Mousquetaires, via sa direction de l’Innovation, a souhaité apporter une réponse au défi du bien-vieillir, enjeu sociétal majeur en France dont la population senior va progresser de 25% d’ici à 2030.

Conscients qu’il reste encore beaucoup de solutions à inventer, les Mousquetaires vont plus loin pour soutenir et accompagner le développement d’initiatives en faveur du bien-vieillir.

Intermarché accélère pour enrichir son expérience client digitale

Intermarché accélère pour enrichir son expérience client digitale


Intermarché accélère le pas sur l’expérience digitale pour faciliter le quotidien de ses clients et leur offrir un maximum d’opportunités pour faire leurs courses peu importe le moment / le lieu / le device.

Depuis le mois de janvier, les clients d’Intermarché peuvent effectuer leurs achats de bout en bout par la voix avec l’Assistant Google.

En parallèle, Intermarché optimise ses deux applications mobiles en les fusionnant et en fluidifiant l’ergonomie. Des dispositifs complémentaires qui font la jonction pour un seul et unique panier de courses.

« Ok Google. Parler avec Intermarché »


Intermarché se lance dans la technologie des assistants vocaux en proposant un parcours vocal complet : de l’élaboration du panier à la commande finale.

Pour démarrer la liste de courses intelligente, il suffit de dire à l’Assistant Google, via son smartphone ou Google Home : « Ok Google. Parler avec Intermarché ».

Ensuite, le client peut constituer son panier vocalement, en y ajoutant les articles souhaités.

Outre les achats, des services complémentaires

L’Assistant vocal Google d’Intermarché, développé avec son partenaire Netfective Technologie (www.netfective.com), est conçu pour fluidifier le parcours d’achat, en proposant des services complémentaires à la constitution d’une liste de courses :

  • le client peut consulter le programme de la carte fidélité, y adhérer et consulter ses avantages ;
  • l’Assistant vocal fournit des recettes culinaires, pour inspirer le client avec la possibilité d’ajouter ces ingrédients directement à son panier ;
  • l’Assistant vocal délivre des informations relatives au point de vente : horaires, adresse, services disponibles ;
  • le client peut aussi se divertir et découvrir nos MDD en répondant à un quizz ludique sur le « Mieux manger ».

Pour la première fois, un parcours complet

Intermarché est le premier distributeur alimentaire à proposer un parcours vocal intégral en France. Les assistants de la grande distribution ne permettaient jusqu’à aujourd’hui que d’établir une liste « pense-bête ». L’Assistant Google pour Intermarché va plus loin en permettant au consommateur de valider son panier grâce à la commande vocale.

Fait suffisamment rare pour être souligné, la voix de cet Assistant vocal est « humanisée ». Toujours dans un souci d’agrément et d’expérience servicielle, Intermarché a voulu une voix moins monocorde avec une prosodie plus réelle. Intermarché travaille sans cesse au perfectionnement de ce service. L’assistant va continuer à s’enrichir avec des nouvelles fonctionnalités et il sera également bientôt accessible sur Alexa, l’Assistant vocal d’Amazon.

« Intermarché réfléchit quotidiennement à des projets innovants afin de simplifier la vie de ses clients – notamment via l’expérience digitale qui est l’une de nos priorités. Notre objectif est de présenter une offre complète, performante et novatrice sur la mobilité pour supprimer l’ensemble des irritants sur un parcours digital. Notre Assistant Google en est le parfait exemple » indique Frédéric Peyronnet, chef d’entreprise de l’Intermarché Le Sequestre (81), en charge du commerce pour Intermarché.

Face à la déferlante Digital, il nous faut, plus que jamais, renforcer nos fondamentaux – tout en ouvrant la voie au commerce de demain. Cette première avancée d’Intermarché dans le commerce vocal souligne que notre enseigne est consciente des enjeux technologiques à l’œuvre dans la révolution digitale. Intermarché entend bien accompagner, voire demain anticiper, les évolutions qui changeront irréversiblement la distribution dans les années à venir. Mais, au-delà des tests et pilotes indispensables, nos réponses devront prendre en compte toutes les dimensions, du comportement des consommateurs à la solidité des modèles économique. Comme chefs d’entreprise responsables, les adhérents Intermarché savent que la pérennité des innovations ne repose que sur la création de valeur véritable. C’est pourquoi notre enseigne entend progresser pas-à-pas, avec discernement.

Thierry Cotillard
président d’Intermarché

Une application omnicanale

Intermarché devient aussi le premier acteur de la grande distribution à faire converger en une unique application « Intermarché » le parcours de courses (« Drive ») et le parcours relationnel (« Mon Inter »).
De ce fait, le client peut visualiser son prospectus puis faire une commande en ligne ou consulter son solde fidélité depuis la même interface. Cette nouvelle application, disponible sur iOS et Android, rend le parcours client plus fluide et plus intuitif.

Roady renforce son offre de services numériques avec le devis en ligne

Roady renforce son offre de services numériques avec le devis en ligne


Roady, 3e réseau national de centres-autos, enrichit son offre de services en ligne avec un accès web permettant de réaliser une estimation budgétaire sur les opérations de maintenance classique. 

Un outil 2.0 qui permet à Roady de répondre aux nouveaux comportements des consommateurs et d’améliorer ainsi son expérience client, au cœur de la stratégie de l’enseigne.

Devis en ligne : le nouvel outil digital

Cette nouvelle fonctionnalité du site www.roady.fr, également responsive, permet désormais aux automobilistes de connaître à l’avance et en toute transparence le budget de leur prochaine opération en atelier. En effet, les devis étant géo-localisés, les prix annoncés correspondent aux tarifs pratiqués par point de vente et en temps réel. Les conducteurs peuvent ainsi estimer précisément, 24h/24 et 7j/7, les opérations : pneus, révision constructeur, vidange, amortisseurs, échappement, climatisation, freinage.

Anticiper et personnaliser les besoins grâce aux services connectés

Le développement des technologies connectées représente un enjeu considérable pour le marché de l’après-vente automobile. Aujourd’hui, 56% des propriétaires de véhicules utilisent Internet dans le cadre de leur entretien auto.  La révolution numérique n’a pas échappé à Roady, consciente qu’elle peut ouvrir de belles opportunités notamment au travers d’une expérience client « sur-mesure ».

En 2017, Roady a lancé Roady Advisor, un outil de mesure de la satisfaction client. Après chaque prestation en atelier, les clients Roady sont invités par email ou sms à donner leur avis sur leur expérience. Tous ces avis, sans exception, sont publiés sur la toile et vérifiés par un organisme respectant la norme AFNOR « avis de consommateurs en ligne ». Une démarche qui montre que les adhérents Mousquetaires tiennent à proposer à leurs clients le plus haut niveau de qualité de service possible.

Les Mousquetaires souhaitent recruter plus de 200 chefs d’entreprise en France et en Europe en 2019

Les Mousquetaires souhaitent recruter plus de 200 chefs d’entreprise en France et en Europe en 2019


Les enseignes du Groupement Les Mousquetaires – Intermarché, Netto, Bricomarché, Brico Cash, Bricorama, Roady, American Car Wash et Rapid Pare-Brise – participent à la 38e édition de Franchise Expo Paris, du 17 au 20 mars, Porte de Versailles. Les Mousquetaires accueilleront les futurs chefs d’entreprise sur leur stand R46-S45.

Après l’annonce récente des excellentes performances 2018, c’est l’occasion pour de futurs chefs d’entreprise de découvrir le modèle unique du Groupement, un modèle qui le distingue de la plupart des autres opérateurs présents sur ce salon.

210 nouveaux chefs d’entreprise pour 2019 

Pour accompagner son développement en 2019, le Groupement Les Mousquetaires a pour objectif de recruter près de 210 chefs d’entreprise pour ses différentes enseignes. En Europe, les Mousquetaires ont l’ambition de recruter 90 chefs d’entreprise pour Intermarché, 51 chefs d’entreprise pour Bricomarché et 23 chefs d’entreprise pour Roady. À cela, s’ajoute, pour les enseignes présentes uniquement en France, l’objectif de recruter une quinzaine de chefs d’entreprise pour Netto ainsi qu’une vingtaine d’autres pour Brico Cash et Bricorama.

Franchise Expo Paris

Le salon Franchise Expo Paris est un moment de rencontres privilégié entre les chefs d’entreprise Mousquetaires et les futurs entrepreneurs. C’est l’occasion pour les Mousquetaires de présenter les enseignes, le modèle unique du Groupement – qui le distingue de la plupart des autres intervenants sur le salon –, ainsi que le parcours de recrutement et de formation.

Nous soutenons une politique de recrutement très active pour chacune de nos enseignes. Nous recherchons aujourd’hui des entrepreneurs, qui ont le sens du commerce, l’envie et l’audace de s’engager pleinement pour leur entreprise, ainsi que le désir de s’intégrer dans le collectif Mousquetaires. Nous recrutons aujourd’hui tous types de profils et cette diversité fait notre richesse 

Philippe Jeannier
Intermarché – Chassieu (69)
Président de l’Union Des Mousquetaires (UDM)

#ChangerDeVie au cœur des villes !

Pour cette 38e édition, les Mousquetaires mettent le cap sur l’urbain. Plus de 40 Intermarché Express sont à créer au cœur des villes à Paris et Grand Paris, Lille, Strasbourg, Metz-Nancy, Nantes, Bordeaux, Toulouse, Nice… Pour l’occasion et, en partenariat avec KEDGE Business School, une présentation du format urbain d’Intermarché, Intermarché Express, est organisée le mercredi 20 mars à 12h30 sur le stand R46-S45.

Comme toujours, le partage d’expériences sera au rendez-vous puisque cette présentation sera animée par Jean-François Lacaux, diplômé de KEDGE Business School et aujourd’hui à la tête de deux Intermarché Express à Paris 19e et Pantin (93).

À Franchise Expo Paris, ce sont les chefs d’entreprise Mousquetaires qui témoignent de la réalité de leur métier et de leur expérience professionnelle, tant au sein de leur point de vente que par leur participation active à la vie du Groupement et de ses enseignes.


Un Groupement en croissance

En 2018 en Europe, les enseignes du Groupement Les Mousquetaires ont réalisé une croissance de +5,89 % hors carburant (+7,74 % avec carburant). Ensemble, les 9 enseignes Mousquetaires atteignent 40,47 milliards d’euros de chiffre d’affaires avec carburant. Avec un pôle agroalimentaire à 4,03 milliards d’euros, le chiffre d’affaires global 2018 atteint 44,5 milliards d’euros.

À la veille du Cinquantenaire de leur Groupement, les Mousquetaires démontrent la pertinence du commerce indépendant, capable de répondre aux attentes des consommateurs et aux besoins des marchés dans une vigoureuse dynamique de croissance.

Les œufs plein air « les éleveurs vous disent MERCI ! » étoffent la gamme citoyenne d’Intermarché

Les œufs plein air « les éleveurs vous disent MERCI ! » étoffent la gamme citoyenne d’Intermarché


En co-construction avec CDPO, PME familiale partenaire d’Intermarché, et les éleveurs de poules pondeuses plein air, sur un même modèle économique que le lait « Les éleveurs vous disent MERCI ! », les œufs plein air sont disponibles dans les points de vente Intermarché depuis le 9 mars 2019.

Meilleure rémunération des éleveurs et contrat de 5 ans

La rémunération des éleveurs est l’un des enjeux de la filière avicole, amplement mis en lumière par les débats et décisions issus des États Généraux de l’Alimentation – et pris en charge par la démarche « Les éleveurs vous disent MERCI ! ».

La boîte de 6 œufs plein air « Les éleveurs vous disent MERCI ! » est vendue au prix de 1,42 €, dont 0,61 € est reversé aux éleveurs.

La rémunération de 0,61 € se décompose comme suit :

  • 0,484 € pour le prix de base de l’œuf, calculé sur l’indice ITAVI (établissant tous les mois le coût des matières premières dans l’aliment pour les poules pondeuses, puisque les céréales représentent près de 70 % du prix de revient des œufs).
  • 0,126 € pour la prime « MERCI ! ». Cet abondement « MERCI ! » est ensuite reversé aux éleveurs partenaires au prorata de leur volume annuel de production commercialisée.

Outre le niveau de rémunération, les éleveurs qui se destinent à livrer les œufs « Les éleveurs vous disent MERCI ! » bénéficient de la visibilité qu’offre un contrat d’une durée de cinq ans.

Bien-être animal

La filière avicole, grâce à une prise de conscience massive, fait aussi face à un enjeu capital en matière de bien-être animal. C’est pourquoi 50 % du différentiel « Les éleveurs vous disent MERCI ! » permettra aux éleveurs partenaires d’investir dans l’amélioration des conditions d’existence de leurs poules pondeuses élevées en plein air.

Le bien-être animal de nos poules passe par des choses simples. Par exemple, les poules sont des animaux craintifs. Pour adapter leur environnement, il faut arborer leur parcours afin que les poules puissent se cacher derrière les arbustes ou buissons, tout en respectant la sécurité sanitaire. Le coût de cet investissement est de 0,80 ct par poule. La prime MERCI ! va contribuer au financement de ce projet.

Annick Fleuriot, éleveuse de poules pondeuses « MERCI ! »

Acte citoyen et pouvoir d’achat

Pour le consommateur, par rapport à une boîte de 6 œufs aux caractéristiques équivalentes, le différentiel est de l’ordre de 14 centimes (puisque, en général, les points de vente proposent la boîte de 6 gros œufs plein air MDD Volaé à 1,28 €). Les œufs plein air « Les éleveurs vous disent MERCI ! » illustrent la double volonté d’Intermarché de défendre l’agriculture française et le pouvoir d’achat des consommateurs.

Le succès du lait « Les éleveurs vous disent Merci ! » vendu à plus de 22 millions de litres la 1ère année, démontre qu’il existe une réelle prise de conscience des consommateurs. En tant que distributeur responsable, Intermarché se doit de répondre à ses attentes citoyennes en développant la démarche à d’autres filières agricoles.

Thierry Cotillard, président d’Intermarché

Pédagogie et transparence

À l’instar du lait lancé en février 2018, le packaging détaille, de manière claire, la composition du prix : rémunération revenant à l’éleveur, coûts de conditionnement, coûts de distribution, rémunération du point de vente et part de TVA. En achetant une boîte de six œufs plein air « Les éleveurs vous disent MERCI ! », les clients sont assurés de reverser 0,61 € à l’éleveur et dispose d’explications pour comprendre le prix.

À la différence du lait « MERCI ! » issu de la Laiterie Saint-Père filiale d’Agromousquetaires, pour les œufs « Les éleveurs vous disent MERCI ! », Intermarché s’adosse à un fournisseur extérieur au Groupement, la PME CDPO – qui accepte aussi la pleine transparence en ce qui la concerne.

CDPO, PME familiale, partenaire d’Intermarché depuis 10 ans

Créée en 1992 par une famille d’agriculteurs, céréaliers et éleveurs, CDPO est un acteur qui fédère plus de 200 éleveurs de poules sur 4 sites de conditionnement en France. Acteur majeur dans la commercialisation d’œufs alternatifs depuis 1998, CDPO contractualise 100% de ses approvisionnements avec des éleveurs français, avec une valeur clé : la proximité. Le cahier des charges « MERCI ! » précise en effet que les œufs doivent être collectés à moins de 200 km du centre de conditionnement.

En participant à cette aventure, nous contribuons à pérenniser la filière avicole et à améliorer le bien-être animal.

Anne-Sophie Philippe, directrice commerciale et marketing de CDPO

Croissance inédite pour le Groupement Les Mousquetaires en 2018

Croissance inédite pour le Groupement Les Mousquetaires en 2018


En 2018 en Europe, les enseignes du Groupement Les Mousquetaires affichent une croissance de +5,89 % hors carburant (+7,74 % avec carburant).

Ensemble, les 9 enseignes Mousquetaires (Intermarché, Netto ; Bricomarché, Bricorama, Brico Cash ; Roady, Rapid Pare-Brise, American Car Wash ; Poivre Rouge) atteignent 40,47 milliards d’euros de chiffre d’affaires avec carburant. Avec un pôle agroalimentaire à 4,03 milliards d’euros, le chiffre d’affaires global 2018 atteint 44,5 milliards d’euros.

À la veille du Cinquantenaire de leur Groupement, les Mousquetaires démontrent la pertinence du commerce indépendant, capable de répondre aux attentes des consommateurs et aux besoins des marchés dans une vigoureuse dynamique de croissance. Cela, grâce à l’implication de ses 3 101 chefs d’entreprise et de ses 150 000 collaboratrices et collaborateurs.

Intermarché et Netto : la dynamique de prise de parts de marché traduit la vigueur de la transformation et des combats pour le mieux manger et le mieux produire

À l’échelle du Groupement, tous pays confondus, le chiffre d’affaires d’Intermarché et de Netto atteint 27 milliards d’euros hors carburant (36,5 avec carburant).

En France, la part de marché à fin décembre (PGC FLS) des deux enseignes alimentaires s’élève à 14,9% (respectivement 14,2% et 0,7%), avec un chiffre d’affaires de 24,17 milliards d’euros hors carburant (32,81 avec carburant). Francap distribution, centrale de référencement de distributeurs alimentaires indépendants, a confié à Intermarché ses achats de marques nationales : Intermarché représente ainsi plus de 16% de parts de marché à l’achat sur le périmètre marques nationales.

En France, Intermarché, avec un CA en hausse de +2,9 % (23,06 milliards d’euros hors carburant ; 31,54 avec carburant) et la plus forte prise de parts de marché annuelle (+0,3 pts), récolte les fruits de sa transformation et de sa mobilisation autour des combats du mieux manger et du mieux produire, inscrits dans le positionnement « Producteurs & Commerçants ».

Netto continue également sa progression avec un chiffre d’affaires de 1,11 milliard d’euros hors carburant, en augmentation de +1,9 % (1,27 milliard d’euros avec carburant) – démonstration que l’enseigne constitue une véritable réponse aux attentes des clients en quête de pouvoir d’achat.

En Belgique, Intermarché est aussi leader de la croissance sur son marché, avec un CA en progression de +7,5 %.

Agromousquetaires : modernisation de l’outil industriel et partis-pris clefs en matière de production et d’alimentation responsables

Agromousquetaires est désormais le 4e groupe industriel agroalimentaire en France (classement RIA), avec un chiffre d’affaires qui s’est élevé à 4,03 milliards d’euros en 2018. Dans les 62 usines et les 10 filières, le plan Performance 2020 contribue à l’efficience et la modernisation de l’outil industriel, notamment par la massification des achats de matières premières et des achats non marchands, par l’intégration des systèmes d’information et par l’optimisation logistique.

En 2018, Agromousquetaires a concrétisé son ambition d’être un acteur référent en matière de production et d’alimentation responsables, autour de trois grands axes : la transition agroécologique et l’impact environnemental des usines, le développement économique local et le développement des talents. Quelques enjeux majeurs sont à souligner : s’engager pour une pêche durable, promouvoir l’agroécologie, améliorer le bien-être animal, défendre des pratiques loyales et une juste rémunération du monde agricole, accompagner le progrès des producteurs et fournisseurs.

2018 a été marquée par des progressions de CA inédites depuis le début des années 2000, traduction du dynamisme de nos métiers et pôles. La croissance externe a jalonné l’année, avec l’intégration de Bricorama, la participation minoritaire dans Les Comptoirs de la Bio, ainsi que la reprise de Rapid Pare-Brise et d’American Car Wash. Pour l’alimentaire, dans un environnement soumis aux différentes étapes des États Généraux de l’Alimentation et à leur traduction législative, nous avons réalisé des prises de parts de marché exceptionnelles et su accélérer pour intégrer les fortes attentes des consommateurs, exigeants des modes de production et de consommation plus responsables. Ceci montre que, attentifs aux accélérations de nos métiers et à notre performance sur le court terme, notre Groupement de chefs d’entreprise indépendants sait aussi s’inscrire dans le long terme. 2019 est l’année de notre Cinquantenaire : notre volonté demeure, plus que jamais, d’apporter le mieux-être au plus grand nombre, cultivant la proximité et la libre initiative pour dynamiser nos territoires, y développer le commerce d’aujourd’hui et inventer celui de demain. 

Didier Duhaupand, président du Groupement Les Mousquetaires

Bricomarché, Brico Cash et Bricorama surperforment ; l’intégration de Bricorama en bonne voie

En Europe, les 3 enseignes Équipement de la Maison des Mousquetaires représentent un chiffre d’affaires de 3,47 milliards d’euros.

À l’International, Bricomarché enregistre des croissances de chiffre d’affaires à deux chiffres : +12 % au Portugal et +10,3 % en Pologne.

En France, les trois enseignes de bricolage Mousquetaires – Brico Cash, Bricomarché et Bricorama – croissent de +2,80% sur un marché dont la croissance s’est élevée à +0,1% (indice Brico Brief – Unibal/FMB).

Dans l’Hexagone, avec l’intégration des 170 points de vente Bricorama, les enseignes Mousquetaires représentent désormais, pour le bricolage, près d’un point de vente sur trois. Le plan « Convergence » est en cours de déploiement, pour développer progressivement des méthodes de travail et une culture commune à toutes les enseignes. Des enseignes Mousquetaires très attractives, puisque 49 nouveaux chefs d’entreprise les ont rejointes en 2018.

Avec les trois enseignes Roady, Rapid Pare-Brise et American Car Wash Roady, les Mousquetaires offrent une palette complète de services

Avec 146 centres autos en Europe dont 114 en France, Roady a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 186 millions d’euros hors carburant (235 avec carburant). Roady, 3e réseau national de centres autos, a également créé avec Profil+ « Prody », centrale commune pour la négociation et le référencement de leurs principales marchandises.

Avec l’intégration de Rapid Pare-Brise, n°4 du vitrage automobile en France, et d’American Car Wash, enseigne de référence pour le nettoyage intérieur et extérieur, le nombre de centres a été porté à près de 400, offrant désormais aux automobilistes une palette complète de services pour l’entretien et la réparation de leurs véhicules.

Avec cette complémentarité, les enseignes Mousquetaires confirment leur approche servicielle de l’entretien automobile, reconnue par l’attribution à Roady de la distinction Meilleure Chaîne de Magasins dans la catégorie services et accessoires automobile, ainsi que par la désignation de Rapid Pare-Brise comme Meilleure Enseigne de réparation vitrage par le magazine Capital.

Les restaurants grill Poivre Rouge

Avec 80 restaurants grill en France, Poivre Rouge a réalisé un chiffre d’affaires de 81 millions d’euros en 2018. L’enseigne a engagé une réflexion autour de sa carte et de son concept.

Immo Mousquetaires : 162 points de vente transformés ou créés, 202 000 m² supplémentaires créés

En 2018 en Europe, Immo Mousquetaires a agrandi ou transféré 111 points de vente et en a créé 51 (respectivement, 98 et 30 en France). En 2018, Immo Mousquetaires a créé, toutes surfaces confondues, ~154 000 m² en France et ~48 000 m² à l’International. En 2018, Immo Mousquetaires a également livré 4 bases (Neuillac, Saint-Quentin, Erbrée, Avion) et construit 130 nouveaux quais logistiques. 92 projets d’installation photovoltaïque pour de l’autoconsommation ont été lancés. L’année 2018 a également permis à Immo Mousquetaires d’avancer sur sa stratégie de développement dans les grandes métropoles urbaines, avec un objectif de plus d’une centaine de points de vente à horizon 2021.


Le Groupement Les Mousquetaires en quelques chiffres(au 31/12/2018) :

– 44,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires, carburant inclus.
– 3 101 chefs d’entreprise.
– 150 000 collaborateurs.
– 4 011 points de vente en Europe, dont 3 230 en France et 781 à l’international (371 en Pologne, 321 au Portugal et 79 en Belgique)
– 4 métiers dans 4 pays :
     -Alimentaire (2 659 points de vente),
     -Équipement de la Maison (874 points de vente),
     -Automobile (398 points de vente),
     -Restauration (80 points de vente).
– 9 enseignes au 31/12/2018 :
     -Intermarché : 2 366 points de vente, (1 826 en France, 249 au Portugal, 215 en Pologne, 76 en Belgique).
     -Netto : 293 points de vente en France.
     -Bricomarché : 664 points de vente en Europe (468 en France, 40 au Portugal, 156 en Pologne).
     -Brico Cash : 33 points de vente en France.
     -Bricorama : 167 points de vente en France (+ 10).
     -Roady : 146 centres autos (114 en France et 32 au Portugal).
     -American Car Wash : 32 centres de lavage en France.
     -Rapid Pare-Brise : 220 centres (217 en France et 3 en Belgique).
     -Poivre Rouge : 80 restaurants grill en France.
– 6,4 millions de m² de surface de vente (+10,41% vs 2017).
– Agromousquetaires : 4e pôle agroalimentaire en France (classement RIA) avec 62 sites de production.

IZYSCOOT rejoint le Groupement Les Mousquetaires

IZYSCOOT rejoint le Groupement Les Mousquetaires


En cette année de cinquantenaire, le Groupement Les Mousquetaires se projette vers l’avenir et prend en compte les mutations et enjeux qui préparent la mobilité de demain. Une ambition qui se concrétise aujourd’hui par la reprise de l’enseigne IZYSCOOT.

ITM Automobile, le pôle mobilité du Groupement Les Mousquetaires, intègre une 4e enseigne. Après la reprise, à l’été 2018, des enseignes Rapid Pare-Brise et American Car Wash, ITM Automobile aborde le marché du 2 roues avec l’enseigne IZYSCOOT.

Fondée en 2013, IZYSCOOT est un spécialiste de l’entretien et de la réparation de scooters et motos. L’enseigne opère actuellement en région parisienne.

Alternative solide aux réseaux de marques, IZYSCOOT propose aux conductrices et conducteurs de 2 roues une offre de prestations techniques compétitives. Comme les autres enseignes d’ITM Automobile, cette nouvelle enseigne proposera une expérience client de qualité, avec un service rapide et professionnel.

Cette nouvelle et quatrième enseigne, positionnée sur un territoire résolument urbain, complète l’offre de services que nous proposons déjà avec Roady, Rapid Pare-Brise et American Car Wash. Par cette intégration, nous poursuivons le développement de nos activités d’entretien au service de la mobilité des Français. Comme pour Roady, Rapid Pare-Brise et American Car Wash, le développement du maillage territorial d’IZYSCOOT sera réalisé par des chefs d’entreprises indépendants. 

Denis Larquier, président d’ITM Automobile
« Les éleveurs vous disent MERCI ! », la gamme citoyenne d’Intermarché poursuit son développement

« Les éleveurs vous disent MERCI ! », la gamme citoyenne d’Intermarché poursuit son développement


Pour son 1er anniversaire, le lait « Les éleveurs vous disent MERCI ! » affiche des ventes records avec plus de 19 millions de litres de lait écoulés en 11 mois. Un projet en parfaite cohérence avec les États Généraux de l’Alimentation, et un atout unique grâce au positionnement « Producteurs & Commerçants ».

Bon bilan pour le lait qui rémunère le mieux* les éleveurs

Issu d’un projet co-construit entre Intermarché et les éleveurs partenaires de la Laiterie Saint-Père d’Agromousquetaires (Saint-Père-en-Retz – 44), le lait « Les éleveurs vous disent MERCI ! » confirme son succès avec plus de 19 millions de litres vendus (contre 5 millions envisagés lors de son lancement en février 2018).

La brique de lait demi-écrémé est vendue 0,88 €. Sur ce prix de vente, 0,44 € sont reversés aux éleveurs membres de l’Organisation Professionnelle (OP) de la Laiterie qui sont désormais 180, alors qu’ils étaient 136 au départ. Avec une rémunération de 440 € les 1 000 litres et une contractualisation sur cinq ans, il s’agit du lait citoyen qui rémunère le mieux* les éleveurs.

Illustration concrète des États Généraux de l’Alimentation, ce projet traduit l’engagement « Producteurs & Commerçants » d’Agromousquetaires et d’Intermarché aux côtés de leurs éleveurs partenaires.

Les performances commerciales du lait « Les éleveurs vous disent MERCI ! », permettent, après la première année, de reverser aux éleveurs partenaires 1 512 841 euros, soit une prime moyenne de 8 400 euros par exploitation.

Notre objectif est de faire avancer les choses en co-construction, afin de produire les meilleurs produits possibles, et de soutenir les filières avec les meilleures conditions de rémunération pour les éleveurs 

Yves Audo, président d’Agromousquetaires.

* La meilleure rémunération sur le lait conventionnel, à l’exception des laits Bio, AOC et AOP, laits spécifiques qui bénéficient de conditions particulières.

La gamme « Les éleveurs vous disent MERCI ! » poursuit son extension avec de nouveaux produits

Après le beurre doux lancé en juillet et vendu à plus de 500 000 unités, puis la crème fraîche en octobre, dont près de 200 000 pots ont été écoulés, c’est au tour du beurre demi-sel d’être disponible depuis le 2 février. Une idée soufflée par les éleveurs de la Laiterie qui, dans leur région davantage portée sur le beurre demi-sel, souhaitaient consommer leur propre production.

Puis, face au bilan positif sur le lait, une première déclinaison sur une autre filière verra le jour : les œufs « Les éleveurs vous disent MERCI ! » seront disponibles dès le mois de mars dans tous les points de vente Intermarché.

Au-delà des chiffres…

L’écho largement positif rencontré par le lait « Les éleveurs vous disent MERCI ! » a permis aux éleveurs de tisser des liens privilégiés avec certains consommateurs, sensibles au fait d’identifier clairement les producteurs :

parmi tous les courriers reçus, un client d’Intermarché, ne disposant pas, bien sûr, de mon adresse personnelle, a pris le temps de découper l’adresse indiquée sur la brique de lait pour me faire parvenir une carte de vœux… Une manifestation du soutien qui nous touche tous, éleveurs… 

Elodie Ricordel, éleveuse à Avessac (44)

Amis, familles, anonymes de toute la France ont ainsi adressé des témoignages de sympathie et d’encouragement :

Ma commune est aussi très sensible à cette initiative et attentive à son développement 

Gaël Drouet, éleveur à La Planche (44)

J’ai reçu, en photo, « ma » brique de lait dans la neige. L’impact est national ! 

Elodie Ricordel, éleveuse à Avessac (44)

Visibilité financière, pérennité des exploitations et développement du bien être animal

La création de valeur assure aux éleveurs une meilleure visibilité financière « tout à fait nécessaire pour compenser la hausse des charges que subissent nos exploitations et l’ensemble de la profession », explique Valery Cheneau, éleveur à Saint-Père (44).
Mais ce surcroît de valeur permet aussi « de promouvoir des pratiques plus saines et durables pour la filière », notamment autour du lait pâturé et du bien-être animal.

Le succès de cette initiative démontre qu’il existe une réelle prise de conscience des consommateurs. En tant que distributeur, nous nous devons de proposer des produits en adéquation avec ces nouvelles attentes citoyennes. Ce lait, comme les autres produits de la gamme « Les éleveurs vous disent MERCI ! », en est l’illustration concrète, rendue possible par notre organisation Producteurs & Commerçants 

Thierry Cotillard, Président d’Intermarché

L’atout Producteurs & Commerçants

En laissant aux éleveurs la parole et la maîtrise de chaque projet citoyen, le Groupement Les Mousquetaires cultive sa différence de « Producteurs & Commerçants », modèle unique dans la grande distribution française.