23 mars 2020

Face au Covid-19, Intermarché soutient les maraîchers et les pêcheurs français

  1. Accueil
  2. News release
  3. Face au Covid-19, Intermarché soutient les maraîchers et les pêcheurs français


La pêche française et les producteurs maraîchers sont directement impactés par la crise sanitaire liée au Covid-19. Suite aux fermetures des restaurants et des cantines scolaires, et plus largement au confinement instauré dans le pays, la demande de poisson comme de fruits et de légumes frais est au plus bas. Les débouchés sont plus restreints, et les acteurs du secteur rencontrent des difficultés à écouler leurs productions. Intermarché met donc en place un plan média national d’envergure pour sensibiliser les Français à ces différentes problématiques et les inciter à consommer notamment plus de fraises et d’asperges françaises, ainsi que de poisson issu de la pêche fraîche française.

Les fraisiculteurs et asparagiculteurs, en première ligne

Le manque de main d’œuvre et la demande en berne, causés par la pandémie du Covid-19, font craindre une année compliquée aux fraisiculteurs et asparagiculteurs français. Alors que les Français se sont « rués » dans les supermarchés pour acheter des produits secs, les producteurs subissent une forte chute de la consommation de fruits et légumes frais. Intermarché se mobilise pour rappeler aux consommateurs que les maraîchers continuent leur activité afin, chaque jour, d’approvisionner les magasins en produits de saison. Un plan média exhaustif – impliquant réseaux sociaux, spots radio et presse écrite – est organisé par l’enseigne pour faire passer ce message de soutien et de solidarité.

La pêche, autre secteur dans l’adversité

La filière mer est aussi fortement concernée par les conséquences économiques de la pandémie. Là aussi, les débouchés en restaurants et cantines scolaires étant taris, les volumes de ventes chutent drastiquement. Depuis plusieurs jours, le poisson, toutes espèces confondues perd en valeur et les bateaux de pêche restent, pour beaucoup, à quai. La question du maintien de l’activité se pose désormais chez certaines organisations de producteurs. Pour contribuer à redynamiser l’activité, Intermarché déploie aussi une campagne médiatique pour encourager les consommateurs à se mobiliser et acheter du poisson frais en faisant leurs courses.

Il est primordial qu’une enseigne comme Intermarché soit aux côtés des agriculteurs et des marins-pêcheurs français en temps de crise. Avec cette initiative, nous souhaitons expliquer au plus grand nombre l’importance d’acheter des denrées alimentaires issues de filières agricoles françaises. Par ce geste, les consommateurs aident les producteurs. Et, par la même occasion, consomment des produits sains, savoureux et de qualité. Certaines filières sont en grande détresse. Par exemple, les asparagiculteurs n’ont qu’une récolte par an. À cause du Covid-19, certains risquent d’en perdre la moitié et de s’endetter plusieurs années pour survivre. En cette période difficile, il est primordial, dans la mesure du possible dans ces circonstances exceptionnelles, d’être solidaires.

Thierry Cotillard,
Président des enseignes Intermarché et Netto.