La Fondation Le Roch-Les Mousquetaires

La Fondation Le Roch-Les Mousquetaires

un engagement, un état d’esprit

L’esprit d’entreprendre, le sens de l’engagement, l’Homme au cœur des priorités : ces valeurs sont défendues depuis 20 ans par la Fondation Le Roch-Les Mousquetaires

  1. Accueil
  2. Nos engagements
  3. La Fondation Le Roch-Les Mousquetaires



L’esprit d’entreprendre anime depuis toujours les Mousquetaires, il est aujourd’hui plus que jamais un des moteurs d’excellence, une valeur fondamentale, un engagement au quotidien porté par chaque chef d’entreprise du Groupement. La Fondation Le Roch-Les Mousquetaires née, en 1998 à l’initiative de Jean-Pierre et Marie-Thérèse Le Roch et d’adhérents du Groupement Les Mousquetaires, contribue avec enthousiasme à nourrir cette ambition.

Convaincue, comme le dit sa présidente, « que l’humanisme, la proximité et la performance constituent les piliers d’un engagement sociétal porteur d’avenir », la Fondation s’applique à soutenir et à défendre cet état d’esprit. Comment ? En apportant une aide concrète à des porteurs de projets audacieux et innovants.

En soutenant financièrement des entrepreneurs à travers toute la France, la Fondation Le Roch-Les Mousquetaires place l’Homme au cœur de ses priorités. C’est ce qu’elle fait, aussi, en nouant des partenariats avec l’Institut Pasteur et la SNSM, la Société Nationale de Sauvetage en Mer.


La Fondation Le Roch-Les Mousquetaires donne des coups de pouce aux initiatives audacieuses

Aider les entrepreneurs, c’est leur donner les moyens financiers de mener à bien leurs projets. Dans cet esprit, la Fondation Le Roch-Les Mousquetaires organise deux concours annuels, dotés de 250 000 € : le prix
« Coup de Pouce » et le prix « Audace » . Ils récompensent des entrepreneurs aux projets audacieux, prometteurs et ancrés dans leur territoire.

Le prix Audace pour les autoentrepreneurs

Le prix Audace récompense des autoentrepreneurs aux projets prometteurs par un soutien financier.

Organisé avec l’UAE (Union des Auto-Entrepreneurs), ce concours se déroule chaque année dans toute la France : il passe par les capitales régionales, où des entrepreneurs sont déjà primés, avant une finale à Paris.

Vous êtes autoentrepreneur depuis moins d’un an et vous souhaitez participer ?

C’est par ici : www.prix-audace-autoentrepreneurs.com

Le concours « Coup de Pouce », pour aider les start-up à passer des caps

« Coup de Pouce » , le concours de business plan, donne leur chance aux créateurs de start-up en phase de démarrage, primant chaque année une trentaine de jeunes entrepreneurs. L’aide financière apportée leur permet de franchir des étapes décisives, aux quatre coins de la France puisque ce concours sillonne le territoire.

Pour découvrir le concours « Coup de Pouce »,
c’est par là : http://www.fondationleroch-lesmousquetaires.org/initiative-economique/coup-de-pouce/

L’Observatoire de l’autoentrepreneur, un outil unique

Économie de proximité et évolutions sociales et sociétales sont au cœur de l’Observatoire de l’autoentrepreneur, un baromètre annuel coédité par la Fondation Le Roch-Les Mousquetaires et l’Union des Auto-Entrepreneurs. Ce document se base sur des enquêtes menées par l’institut de sondage OpinionWay auprès de travailleurs indépendants, de chefs d’entreprise, de salariés, de jeunes en formation, etc. Les résultats sont publiés et transmis à la presse, aux acteurs politiques, économiques et sociaux.

L’humain d’abord avec la Fondation Pasteur et la SNSM

Au-delà de l’entrepreneuriat, la Fondation Le Roch-Les Mousquetaires s’engage auprès de partenaires pour qui la santé, l’esprit civique et la solidarité sont des raisons d’exister.

Elle a tout d’abord choisi de soutenir l’Institut Pasteur et plus particulièrement ses recherches sur la sécurité alimentaire, une thématique chère à des Mousquetaires qui entendent proposer des produits toujours plus sains et de qualité.

La Fondation Le Roch-Les Mousquetaires défend par ailleurs la cause de la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM), qui joue un rôle fondamental pour la sécurité maritime.

Il s’agit ici d’apporter des aides matérielles aux bénévoles des stations de sauvetage.

En 2017 par exemple, la Fondation a largement participé à l’implémentation d’un nouveau dispositif d’aide à l’embarquement et de gestion d’alerte.

Vous souhaitez en savoir plus ?