15 janvier 2020

Intermarché/Netto et Savencia s’engagent pour une revalorisation de la filière laitière

  1. Accueil
  2. Communiqués de presse
  3. Intermarché/Netto et Savencia s’engagent pour une revalorisation de la filière laitière


Thierry Cotillard, Président d’Intermarché et Netto, et Jean-Paul Torris, Directeur Général du Groupe Savencia Fromage & Dairy, annoncent la signature d’un accord qui s’inscrit dans une démarche conjointe et responsable en faveur de la filière laitière, dans le cadre de la loi EGalim.

Seulement quelques semaines après l’ouverture des négociations commerciales 2020, Intermarché/Netto et Savencia ont finalisé leur accord avec, pour Intermarché/Netto, une hausse des prix d’achat des fromages qui permettra au Groupe Savencia de s’engager sur une revalorisation du prix du lait aux producteurs à hauteur de 380 €/1 000 L, Produits de Grande Consommation France toutes primes comprises et à composition réelle, pour la quote-part d’Intermarché dans la collecte Savencia.

Cet accord s’étend à l’ensemble des produits de marques nationales et de marques de distributeur de Savencia Fromage and Dairy. Il prévoit, notamment sur la partie des marques de distributeurs de l’enseigne un accroissement de l’activité par le développement de nouvelles gammes alignées sur la stratégie « mieux produire » et « mieux manger » d’Intermarché.

Pour Jean-Paul Torris, « cet accord confirme la volonté de Savencia de rester en 2020, comme en 2019, un acteur exemplaire de la revalorisation de la filière laitière. Nous saluons l’attitude responsable d’Intermarché vis-à-vis de la filière laitière ».

Le renouvellement et l’extension de cet accord montrent la volonté d’Intermarché et de Netto de soutenir les industriels qui jouent le jeu de la transparence pour une filière laitière plus rémunératrice. Vu le rôle exemplaire de Savencia en la matière, cet accord est un réel choix de revalorisation de la filière, plus que jamais. Par cet accord aussi, nous assumons fermement la sélection des gammes présentes dans nos linéaires en faveur des partenaires industriels les plus rémunérateurs pour les éleveurs, qu’il s’agisse de marques nationales ou de produits à nos marques. Tout ceci démontre qu’un nouveau mode de relation et de travail est possible entre distributeur et industriel.

Thierry Cotillard,
Président d’Intermarché et Netto

L’accord sera accessible à des auditeurs indépendants et certifiés, afin de contrôler, en toute transparence, la redescente aux producteurs de lait de l’intégralité de cette augmentation de tarif.