11 mai 2020

Agromousquetaires, Intermarché et Netto renforcent leur soutien à la filière bovine française

  1. Accueil
  2. News release
  3. Agromousquetaires, Intermarché et Netto renforcent leur soutien à la filière bovine française


Face aux conséquences de la crise du Covid-19, qui accentue les difficultés structurelles de la filière, le Groupement Les Mousquetaires, via Agromousquetaires et ses enseignes Intermarché et Netto, a décidé de revaloriser le prix d’achat aux éleveurs de races à viande français.

La crise fragilise la filière bovine

La pandémie et ses conséquences ont aggravé les difficultés de la filière bovine, du fait de la fermeture de la restauration hors foyer (cantines, collectivités, restaurants…) ainsi que du ralentissement de l’export.

Des prix plus rémunérateurs proposés par SVA Jean Rozé, assortis d’un contrôle du retour de valeur aux éleveurs

La SVA Jean Rozé, filière bœuf d’Agromousquetaires, va augmenter progressivement ses prix d’achats aux éleveurs de races à viande, pour assurer avant le 1er juillet prochain un prix minimum de 4 €/kg payé à l’éleveur, dès lors que les produits sont destinés aux rayons Boucherie des enseignes Intermarché et Netto. Ce prix minimum constitue une première étape pour viser l’indice des coûts de production souhaité par la Fédération Nationale Bovine (FNB).

Un dispositif sera mis en place avec les organisations de producteurs pour assurer le contrôle du retour de valeur aux éleveurs en toute transparence, et dans le respect de la réglementation. Ce dispositif permettra une augmentation de 0,40 €/kg par rapport aux cours du marché des races à viande constatés à ce jour. Après un soutien significatif à la filière ovine ces dernières semaines, SVA Jean Rozé réaffirme ainsi son soutien au monde agricole français et invite chaque maillon de la chaîne à prendre ses responsabilités en répercutant ces évolutions de tarif.

Une garantie de revalorisation et un engagement de transparence demandés par Intermarché et Netto

Dès le 12 mai, Intermarché et Netto vont ouvrir des discussions avec leurs fournisseurs dans le but de garantir une revalorisation progressive du prix payé aux éleveurs sur les races à viande. Cette garantie de revalorisation progressive devra permettre à l’ensemble des acteurs de la filière de mieux rémunérer les éleveurs à hauteur de +0,40 €/kg sur les races à viande avant le 1er juillet prochain.

Les enseignes souhaitent donc que l’ensemble des maillons de la chaîne s’engagent dans une démarche de transparence sur la composition des produits transformés, ainsi qu’à un reversement intégral de la valeur créée par la hausse de tarif aux éleveurs de races à viande. Car c’est la seule condition de succès de la démarche. Une démarche qui se veut progressive, afin d’évaluer rapidement ces conditions de succès.

Soutien à la filière

Au-delà des difficultés liées à la crise du Covid-19, le Groupement Les Mousquetaires continuera d’apporter durablement son soutien à la filière, confrontée aux nouvelles tendances de consommation et à des difficultés structurelles qui l’obligent à évoluer.