29 avril 2020

Intermarché et Netto mettent à disposition, à prix coûtant, 100 millions de masques chirurgicaux pour leurs partenaires fournisseurs et leurs clients fidèles

  1. Accueil
  2. News release
  3. Intermarché et Netto mettent à disposition, à prix coûtant, 100 millions de masques chirurgicaux pour leurs partenaires fournisseurs et leurs clients fidèles

Poursuivre le soutien à l’activité

Depuis le début de la crise du Covid-19, Intermarché et Netto se mobilisent pour lutter contre la propagation du virus et maintenir la chaîne de la fabrication/distribution alimentaire. Les chefs d’entreprise Mousquetaires sont convaincus de l’absolue nécessité de poursuivre ces efforts en contribuant au redémarrage de l’économie. C’est pourquoi, ils se mobilisent pour rendre les masques de protection accessibles à leurs partenaires fournisseurs et à leurs clients.

Un dispositif progressif

Dès le 4 mai, Intermarché et Netto mettront progressivement à disposition des Français 100 millions de masques chirurgicaux à prix coûtant. Ensuite, dès que les quantités réservées auprès des industriels français et étrangers seront livrées, les deux enseignes proposeront des masques textiles (aux normes AFNOR) à l’ensemble de la population.

10 millions de masques pour l’écosystème de chaque point de vente

Dès le 4 mai, les chefs d’entreprise Intermarché et Netto mettront progressivement à disposition de leurs écosystèmes de PME, artisans, agriculteurs et producteurs partenaires 10 millions de masques (dont 7,4 millions à prix coûtant et 2,6 millions offerts). Ils contacteront eux-mêmes leurs partenaires concernés, ou utiliseront le concours de l’ANIA et de la FEEF pour identifier les entreprises qui ont besoin de protections pour leurs collaborateurs.

Comme acteurs économiques locaux responsables, les chefs d’entreprise Intermarché et Netto sont pleinement conscients de l’aide qu’ils doivent apporter au tissu économique de leurs territoires. Leur première contribution au redémarrage de l’activité est d’aider les acteurs de leur écosystème à assurer la sécurité de leurs équipes.

Thierry Cotillard,
Président d’Intermarché et Netto

90 millions de masques pour les clients

Afin d’organiser une distribution responsable, les 90 millions de masques destinés aux clients ne seront pas, dans un premier temps, disponibles en rayon. Dès aujourd’hui, les clients porteurs de carte de fidélité (qui autorisent l’enseigne à les contacter par e-mail) seront interrogés sur leur volonté, ou non, de bénéficier de cette offre à prix coûtant.

S’ils sont intéressés, ils recevront un bon de réservation à usage unique, leur permettant de venir retirer à l’accueil de leur point de vente une boîte de 50 masques chirurgicaux. Pour faciliter la mise à disposition, le retrait se fera sur inscription à un créneau horaire défini.

Les autres clients Intermarché et Netto pourront réserver ces boîtes de masques à partir du lundi 4 mai sur les sites www.intermarché.com ou www.netto.fr

« Intermarché et Netto mettent en place un dispositif permettant d’assurer aux consommateurs un approvisionnement régulier de masques de qualité et à prix coûtant précise Thierry Cotillard. Puisque le port des masques sera une nécessité durable, nous mettons en place un dispositif d’approvisionnement robuste et pérenne. Cette mise à disposition du début du mois de mai est une première étape, pour laquelle nous voulons assurer une distribution responsable. La vente de masques sera progressivement plus fluide. »

À prix coûtant

La boîte de 50 masques chirurgicaux [3 plis, usage unique, CE, efficacité de filtration (BFE) mini 95%] sera vendue 29,54 €, soit moins de 60 centimes le masque. « Les Français comprennent la nécessité de se protéger et de protéger les autres par le port d’un masque, poursuit Thierry Cotillard. Mais notre mission de distributeur, au service du collectif comme nous l’avons fait pour l’approvisionnement alimentaire depuis la mi-mars, est de mettre à leur disposition ces équipements en préservant leur pouvoir d’achat. »