4 mai 2020

Mise au point des enseignes Intermarché et Netto sur la distribution de masques aux Français

  1. Accueil
  2. News release
  3. Mise au point des enseignes Intermarché et Netto sur la distribution de masques aux Français

Suite à l’incompréhension exprimée par certaines professions de santé vis-à-vis de la mise à disposition de masques pour la population française, les enseignes Intermarché et Netto tiennent à apporter les mises au point suivantes :

  • Dès le début de la crise du Covid-19 en France, les enseignes Intermarché et Netto ont œuvré pour fournir des moyens de protection sanitaire à leurs équipes, en première ligne pour assurer aux Français leur approvisionnement alimentaire. Une équipe dédiée aux achats de masques et autres EPI (Équipements de Protection Individuelle) s’est immédiatement mise au travail pour sourcer les volumes requis, vérifier le respect des normes, négocier et sécuriser les achats, organiser les transports…. Chaque mois, pour protéger les équipes et permettre leur activité, plus de 7 millions de masques sont nécessaires aux 2 100 points de vente Intermarché et Netto, à leurs bases logistiques et à leurs services d’appui.

  • Très vite, et à la demande des autorités publiques, ces équipes, qui avaient acquis un savoir-faire concernant les achats de masques à l’étranger, ont commencé à élargir leurs recherches pour, à terme, contribuer à équiper la population française et les opérateurs économiques. Pour mémoire, la durée d’utilisation d’un masque à usage unique est de 4 heures et la France compte 67 millions d’habitants. C’est pourquoi l’équipement de la population passe, nécessairement aussi, par des masques textiles.

  • Les masques FFP2 étant réservé aux soignants, les enseignes Intermarché et Netto ont travaillé pour importer, exclusivement, des masques à usage unique et textiles. Les stocks de masques FFP2, disponibles au démarrage de la crise, ont été intégralement offerts aux autorités sanitaires.

  • Les enseignes Intermarché et Netto rappellent que toutes les importations de masques font l’objet d’une déclaration auprès du Ministère de la Santé, qui peut les réquisitionner pour Santé Publique France. Les importations de masques par les deux enseignes se sont strictement, et en toute transparence, conformées à ces dispositions.

  • Concernant les quantités de masques, les enseignes Intermarché et Netto rappellent qu’il convient, en bonne méthode, de ne pas confondre une commande et un stock. Concernant les stocks de masques des deux enseignes :
    • Pour la protection des équipes Intermarché et Netto, depuis le mois de mars, 13 millions de masques à usage unique ont déjà été livrés aux points de vente. 75% de ces quantités ont déjà été consommés pour la protection des collaborateurs et collaboratrices.
    • 30 millions de masques ont été livrés en points de vente entre le 30 avril et le 02 mai, pour être mis à disposition des clients à partir du lundi 04 mai, par boîtes de 50 unités. 30 millions de masques, cela représente 280 boîtes par point de vente, chaque point de vente accueillant en moyenne, en ce moment, environ 5 000 clients chaque semaine. Ce premier stock de 30 millions est arrivé en France entre le lundi 13 avril et le vendredi 24 avril.
    • Une deuxième livraison de 20 millions de masques sera effectuée aux points de vente à partir du jeudi 07 mai, représentant 187 boîtes par point de vente. Ce deuxième stock est arrivé en France entre le vendredi 24 avril et le samedi 02 mai.
    • Toutes les quantités suivantes de masques à usage unique sont au stade de commandes. Un troisième volume de 50 millions devrait arriver dans l’Hexagone entre le lundi 04 et le samedi 09 mai.
    • Des commandes de masques textiles sont également passées, qui devraient arriver dans les prochaines semaines.
    • Pour les volumes suivants, les équipes achats travaillent sans relâche, conscientes de l’énormité du défi d’équiper les Français en masques, que ce soit en masques à usage unique et en masques grand public textiles, répondant au strict respect des normes requises. Le besoin des 67 millions de Français, s’il est estimé uniquement en masques à usage unique (hors textile), peut être évalué entre 134 et 200 millions chaque jour.

  • Pour organiser la distribution en points de vente des masques dans les meilleures conditions possibles, les deux enseignes ont mis en place un dispositif permettant aux clients, porteurs d’une carte de fidélité et ayant autorisé les enseignes à leur écrire, de venir retirer une boîte de 50 masques en magasin. Mais, dès ce lundi 04 mai, tous les Français, qu’ils possèdent ou non une carte de fidélité Intermarché et Netto, pourront réserver une boîte de 50 masques sur les sites www.intermarché.com ou www.netto.fr Ils pourront venir retirer cette boîte à partir du mercredi 06 mai.

  • Les enseignes Intermarché et Netto, enfin, tiennent à réitérer leur volonté de coopérer pleinement avec les professions médicales, conscientes du rôle essentiel qu’elles jouent dans la lutte contre la pandémie. Intermarché et Netto mettront à disposition des organisations professionnelles qui n’ont pas pu, ou su, s’organiser pour procurer des masques à la population française leur concours en matière de sourcing et d’achats. Les deux enseignes se tiennent à leur disposition, attendant que celles-ci veuillent bien les contacter, ce qui n’a pas encore été fait à ce jour si ce n’est par voie de communiqué de presse.

  • Intermarché et Netto souhaitent aussi que ces organisations professionnelles s’engagent à vendre les masques qu’elles importeraient à prix coûtant, considérant qu’il n’est pas envisageable de réaliser des captations de valeur indues quand la santé des Français est en jeu.

  • Enfin, les chefs d’entreprise Intermarché et Netto réaffirment pleinement leur disponibilité auprès des médecins, infirmières, établissements ou institutions, Ehpad, etc… pour, sur chaque territoire où ils sont présents, envisager les meilleurs moyens de contribuer à leur mission de santé.