Actualité du 18 décembre 2020

Paroles de Mousquetaires – Episode 1

  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Paroles de Mousquetaires – Episode 1


Aurore Cribier et son époux Guillaume étaient tous deux cadres, déléguée médicale pour des laboratoires de dermo-cosmétiques pour elle, commercial dans le domaine des véhicules industriels pour lui.
Mais, à l’aube de la quarantaine, leur désir d’entreprendre les pousse à tout quitter pour entrer chez les Mousquetaires.

Six mois de formation pour tout apprendre

Aurore et Guillaume commencent alors une formation interne de six mois, pour tout apprendre…

« Ce fut une période très enrichissante. Nous alternions 15 jours de théorie et 15 jours de pratique dans différents magasins, avec des adhérents qui nous prenaient sous leurs ailes et nous donnaient de leur temps. C’est énorme quand on sait combien les journées d’un chef d’entreprise sont chargées. Comme chacun est différent, nous avons pu puiser ce qui nous correspondait ou identifier ce dont nous ne voulions pas. » Des liens tissés qui perdurent encore aujourd’hui. « Nous sommes en contacts très rapprochés. On se voit régulièrement. On s’appelle pour se parler d’une problématique et savoir comment l’autre ferait. C’est une grande force du Groupement. »

Nous en avions assez d’être sur les routes et de ne jamais nous croiser. Et puis surtout nous voulions mener notre propre affaire. Au cours de nos recherches, la rencontre avec Thierry Cotillard dans son point de vente d’Issy-les-Moulineaux a été décisive et nous nous sommes alors lancés. Dès que nous avons été agréés, en avril 2012, nous avons tous les deux démissionné de nos CDI et vendu tous  nos biens immobiliers pour investir dans notre projet entrepreneurial. Une décision lourde qui s’est pourtant imposée à nous comme une évidence. Nous prenions un risque, oui, mais nous avions la conviction que ça allait marcher et que nous regretterions de ne pas le faire.

Aurore Cribier
chef d’entreprise Intermarché – Le May-sur-Èvre (49)

Une expérience qui « nous fait grandir »

En 2014, à l’occasion du départ à la retraite d’un adhérent Intermarché à quelques kilomètres au nord de Cholet, Aurore et Guillaume rachètent l’affaire. « Originaires de Nantes, nous avons eu la chance de rester dans notre région. Les débuts ont été physiquement difficiles, avoue Aurore, et il a fallu se familiariser avec un vocabulaire nouveau pour nous. » Modernisation, réagencement du point de vente, agrandissement, installation d’un drive… le couple fait preuve d’une belle âme de commerçants et dope le chiffre d’affaires de 8 à 10 millions d’euros. « Le magasin avait un vrai potentiel et nous sommes très heureux de l’avoir fait progresser avec nos équipes (35 collaborateurs). »

Les époux Cribier s’investissent aussi dans leur commune de 4 000 habitants – en sponsorisant par exemple toutes les associations – et donnent de leur temps au Groupement à travers leurs tiers temps respectifs. À ce titre, en charge du recrutement des futurs adhérents en région Ouest, Aurore peut capitaliser sur son parcours et surtout être à l’écoute des candidats potentiels : « Il est indispensable qu’ils partagent les valeurs Mousquetaires : humanité, entraide, respect, audace et cette envie de co-construire le Groupement en participant au tiers temps. C’est la gageure d’un parcours réussi ! » En tout cas, sa passion semble déjà contagieuse puisque son frère a aussi changé de vie et vient de faire ses premiers pas chez Bricomarché…