28 janvier 2020

La maison de négoce en vins Amiel déménage

  1. Accueil
  2. News release
  3. La maison de négoce en vins Amiel déménage


Jusqu’en janvier dernier, Amiel était située dans la ville de Trèbes (11), dans l’Aude. Le site historique étant devenu trop exigu, l’unité de production déménage à Colombiers dans l’Hérault (34). Cette nouvelle situation a permis la construction d’une unité de production plus performante et respectueuse de l’environnement, adaptée aux exigences des marchés français et internationaux.

Amiel, acteur incontournable des vins du Sud

Unité de production de la filière Boissons d’Agromousquetaires, Amiel est une entreprise familiale née en 1920 à Trèbes et installée depuis peu dans la ville de Colombiers. Elle est le fournisseur des vins du Languedoc, plus grosse région de production viticole du monde, pour Intermarché et Netto. L’objectif majeur de la société reste d’acheter un raisin de qualité au juste prix et de le livrer conforme à l’usine de conditionnement de Fiée des Lois basée à Prahecq (79).

Ainsi, la fonction de la maison de négoce revêt plusieurs activités :

  • Sélectionner les vins du Groupement, les réceptionner, les contrôler et les assembler pour répondre aux profils consommateurs. Puis les préparer et les expédier vers Fiée des Lois (FDL) ;
  • En lien direct avec la production viticole, Amiel fédère une centaine de fournisseurs. La relation avec les caves partenaires représente 70 % de l’activité. Des relations commerciales ont été nouées avec des caves particulières et de nombreuses caves coopératives, notamment dans l’Hérault, qui représentent la moitié des approvisionnements ;
  • L’essentiel de la production est mis en bouteilles, sous la marque de distributeur Expert Club. 10 % des volumes sont vendus à l’export, principalement aux Etats-Unis, en Chine, au Japon et au Benelux.

Chez Amiel, il y a une grande diversité de vins. On y achète des vins bio, HVE, des vins qui possèdent un nom de domaine ou de château, des vins d’Appellation d’Origine Protégée (AOP) ou encore des vins d’Indication Géographique Protégée (IGP). Cette variété fait la renommée de la maison.

Un accompagnement personnalisé pour les salariés

Les treize collaborateurs de la société sont pleinement impliqués dans ce projet. L’entreprise et les salariés ont signé un accord pour mettre en place une série de mesures liée à ce déménagement. Pour les personnes qui souhaitent se rapprocher du nouveau site, Amiel participe à leurs frais de déménagement et verse une prime de mobilité, sous certaines conditions. Par ailleurs, un système de covoiturage est mis à disposition des employés.

Installer Amiel à Colombiers est pertinent car la ville est un point géographique central en Occitanie, proche de l’axe autoroutier et surtout en liaison avec le réseau ferroviaire. La poursuite du modèle économique est ainsi rendue possible. Avec ce nouveau site, nous gagnons en qualité, en réactivité et en productivité pour répondre aux attentes des clients. Notre force demeure dans le lien direct, entre le producteur et le magasin, de la grappe à la bouteille.

Jean-Baptiste SARIA, président d’Agromousquetaires.

Une nouvelle usine écologique et plus performante

Ce bâtiment, construit par IMMO Mousquetaires, fait 2 980 m² de surface plancher, dont 2 410 m² de chai intérieur, et bénéficie d’un large espace extérieur de 44 238 m². Les expéditions de vins en vrac se font pour moitié par rail et pour l’autre moitié par la route. En effet, l’usine dispose d’un embranchement ferroviaire privé raccordé à celui de la région Occitanie. Ce raccordement optimise le transport à faible impact de CO² entre Amiel et FDL. Il permet aussi d’assurer le volume d’échanges sur une distance de 600 km grâce à 26 wagons qui transitent chaque semaine. Au-delà de l’aspect environnemental, le rendement est presque doublé. Depuis le déménagement à Colombiers, la capacité de cuverie est passée de 2,8 à 5 millions de litres.
Aujourd’hui, 45 millions de litres de vin en vrac passent par le site.